Identité de marque : 5 conseils pour réussir la vôtre

by

Si notre première partie sur l’identité de marque vous a intéressé, peut-être est-ce parce que vous travaillez dans une petite ou moyenne entreprise (en France, les PME représentent plus de 90 % de l’ensemble des entreprises et la plupart de ces entreprises ont 9 employés au maximum) ou que vous êtes un travailleur indépendant.

Vous pensiez sans doute que les questions de marketing ne s’adressaient qu’aux grandes entreprises ; pourtant, toutes les entreprises sont sur le marché et le marketing concerne tout ce qui a trait au marché. Même si elle est petite, votre entreprise est, elle aussi, concernée par l’identité de marqueJe vais tenter de vous donner quelques conseils pour vous aider à gérer au mieux ou du moins, à commencer à vous occuper de votre « image d’entreprise ».

1.Se raconter : construire sa propre image à partir d’une histoire
Les entreprises oublient souvent l’importance de leur histoire : combien de sociétés, d’entreprises familiales, de travailleurs indépendants ont une histoire intéressante à raconter ? Plus qu’on ne croit. Certaines histoires comme l’histoire des Baci Perugina et de leur créatrice Luisa Spagnoli (la célèbre créatrice de mode) sont d’un grand romantisme.

Si vous ne la connaissez pas, je vous conseille de la lire : une fois que vous la connaîtrez, vous n’en aimerez que plus ce petit chocolat, fruit d’un amour clandestin, né dans une petite usine de chocolats de Pérouse, en Italie. Si vous êtes travailleur indépendant, peut-être avez-vous une histoire follement originale et non linéaire à raconter, ou bien, au contraire, un parcours parfaitement linéaire : dans l’un ou l’autre cas, cherchez quels sont les points forts de votre histoire. Et essayez de les faire connaître au public. Votre histoire vous rend unique et vous différencie des autres concurrents présents sur le marché

Source : Wikipedia

2.Les atouts de vos services ou produits
Il est important de bien savoir définir les avantages que l’on peut apporter à ses clients : on se concentre souvent sur la description d’un produit ou d’un service, en se limitant à son aspect technique, sans penser aux utilisations ou aux avantages que les utilisateurs pourront en tirer.

Il s’agit, en effet, d’une étape décisive pour mieux se connaître, et par voie de conséquence, pour que les clients nous connaissent mieux. Se regarder depuis l’extérieur, appréhender la manière dont le public nous perçoit, savoir s’il comprend ou pas ce que nous souhaitons communiquer, voilà des démarches qu’il paraît évident d’entreprendre mais que de nombreuses entreprises ne prennent pas la peine de réaliser, rendant ainsi leur propre identité de marque stérile et déconnectée de leur propre activité productive.

L’identité de marque naît d’une histoire particulière, mais aussi des bénéfices que le produit ou le service apporte aux clients. D’un point de vue technique, cela signifie que vous devez énormément travailler vos contenus textuels : ils sont la base de votre site internet et peuvent être déclinés dans tous les produits renforçant votre image de marque, comme les brochures, les rapports et tous les supports d’information de l’entreprise.

3.Soigner l’image
L’identité de marque est constituée également, et en grande partie, d’éléments visuels (le Visual, selon l’appellation anglaise). Comment apparaissent l’entreprise et ses produits à l’extérieur ? Quelle perception nous renvoie la communication visuelle de l’entreprise ou du travailleur indépendant ?

Il est important de soigner l’ensemble des images : des photos des profils et du siège de l’entreprise aux photos qui apparaîtront sur les réseaux sociaux, de l’image coordonnée (logo, cartes de visite, brochure, etc.) aux articles de bureau et aux gadgets. L’entreprise ne se limite pas à ses seuls produits, elle possède également un langage visuel, continu et cohérent, lui permettant de communiquer avec le monde extérieur.

Le monde des travailleurs indépendants et des petites entreprises a tendance à négliger cet aspect, lui préférant les relations publiques ou la publicité, mais c’est un peu comme si l’on parlait à une personne, en soignant sa façon de parler, en choisissant ses mots, en essayant de la convaincre, tout en étant habillé n’importe comment, mal coiffé et en pantoufles. C’est l’impression que certaines entreprises et indépendants risquent de donner…

4.Renforcer l’identité de marque grâce à de simples produits de communication
Comme il a été dit précédemment, il suffit parfois de légers investissements pour véhiculer correctement son identité de marque : apporter un soin tout particulier aux cartes de visite et brochures, réaliser des cartes de vœux, des bâches et des posters pour aménager et orner les espaces de travail ou de vente, réaliser des supports d’information pour le public. Mais aussi, enrichir son site internet d’informations et d’anecdotes utiles. Il existe de nombreuses façons de communiquer. À chaque entreprise ou travailleur indépendant de trouver les outils les plus adaptés pour construire son image. Les moyens à disposition sont légion, tout comme les possibilités de raconter sa propre histoire et de se faire connaître du public, grâce à une communication claire et cohérente mettant en valeur l’entreprise, son histoire et ses produits.

5.Se fier aux professionnels
Des textes peu soignés, un graphisme insignifiant, des impressions bas de gamme, des sites internet fonctionnant mal, ternissent la réputation d’une entreprise, plus qu’on ne l’imagine. C’est pourquoi il est important que vous vous fiiez à des professionnels experts qui sauront vous guider au mieux et s’emploieront à créer des produits percutants.

La question de l’identité de marque est bien plus complexe que ce qui a été écrit dans cet article, mais il ne fait pas de doute que toute entreprise ou travailleur indépendant doit être conscient que la construction de son image pour le public, les clients et les consommateurs passe par un ensemble d’actions qui contribuent à l’améliorer ou à la ternir et que la communication ne se limite pas à la publicité, donc à la vente directe de services ou de produits, mais qu’elle est aussi conversation et information. Il est fondamental de réaliser que l’identité de marque que nous véhiculons, a une influence sur la décision d’achat de nos produits ou services et qu’elle nécessite donc d’être construite et rectifiée au fil du temps.

Bonne réflexion !

You may also like