Typographies et logos personnalisés : une révolution dans l’univers du branding

by

La personnalisation est un thème essentiel dans l’expression de sa personnalité. En toutes circonstances et dans presque tous les secteurs du marché, tout le monde est à la recherche d’éléments personnalisés afin de se sentir uniques, différents de tous les autres.

Les entreprises souhaitent elles aussi se différencier les unes des autres, surtout du point de vue du « branding », c’est-à-dire de leur image de marque : la singularité et la faculté à être facilement identifié sont des éléments clés dans la réussite d’une campagne de communication ou de marketing. C’est ainsi que naissent les logos, ces éléments graphiques dont le but est de rendre les entreprises et les organisations reconnaissables.

Image de marque et éléments graphiques : symboles, logos et… typographies !

Dans le vaste univers du « branding », plusieurs éléments graphiques aident les entreprises à se rendre immédiatement reconnaissables. Lorsqu’on réfléchit aux éléments graphiques les plus célèbres permettant d’identifier les marques, on pense immédiatement aux logos. Ces éléments représentent un produit, un service, ou encore une entreprise ou une organisation. Un logo est typiquement constitué d’un symbole ou d’une version ou représentation graphique d’un nom. Découvrez-en ici quelques exemples plus ou moins réussis.

On peut classer les logos en deux catégories :

  • D’un côté, les symboles et les icônes
  • De l’autre, les logos

Les Symboles

Les symboles sont des images simples et intuitives représentant des marques. Ils peuvent être de type figuratif, associatif, ou bien abstrait. Ce genre de logos doit être reconnu instantanément, rester en mémoire et fonctionner quel que soit le support sur lequel il est reproduit.   

Logos de type symbolique de Shell, WWF et Twitter

Les Logos

Les logos ou marques déposées représentent les entreprises par l’intermédiaire de leur nom (ou de leur acronyme) uniquement grâce à leur typographie. Le style typographique du logo est unique et doit différencier l’entreprise ou l’organisation de ses éventuels homonymes. Là encore, la lisibilité est un élément essentiel de la réussite du logo.

Logos de Coca Cola, Braun et Yahoo!

Lors de la création de la charte graphique d’une entreprise, outre le logo, on ajoute d’autres éléments graphiques, dont une ou plusieurs polices de caractères, à utiliser sur tous les éléments d’identité de l’organisation. Ces dernières années, une nouvelle tendance s’est développée dans les grandes entreprises consistant à (faire) concevoir une typographie personnalisée plutôt que d’utiliser une police existante.

Les typographies personnalisées ont été introduites dans le secteur technique il y a une dizaine d’années. Le but était alors d’économiser sur les licences de polices de caractères existantes. Aujourd’hui, l’objectif ne semble plus être économique, mais plutôt lié à une volonté de personnalisation.

Une typographie personnalisée communique l’identité de l’entreprise un mot après l’autre. Il s’agit sans nul doute de l’un des outils les plus importants pour asseoir la singularité de la marque, et ce quel que soit le support.

Même si la création d’une police personnalisée peut coûter jusqu’à 100 000 dollars aux grandes entreprises, à la longue, cet investissement peut se révéler rentable. Intéressons-nous à quatre marques ayant fait le choix d’utiliser une police personnalisée.

YouTube : une typographie immédiate et emblématique

 En 2017, YouTube, la plateforme de divertissement vidéo en ligne la plus connue au monde, s’est offert un relooking. L’année suivante, l’entreprise a décidé de se doter d’une typographie personnalisée appelée « YouTube Sans » (https://saffron-consultants.com/projects/youtube).

Dans le cas de YouTube, le point de départ de la conception de la nouvelle police de caractère a été le bouton « Play ». L’icône de ce bouton a été perfectionnée afin d’harmoniser ses angles et ses courbes.

La forme des lettres est d’ailleurs inspirée de ce bouton : arrondie pour correspondre aux contours de l’icône, et dotée de lignes diagonales reprises par le triangle central.

L’objectif principal de cette police est de traduire au mieux l’esthétique de l’entreprise. Cette typographie spéciale et expressive est à la fois simple et mordante, tout comme l’image de marque de YouTube.

Jeux olympiques de Londres 2012 : une typographie rappelant les dieux

En 2012, la capitale anglaise a accueilli les Jeux de la XXXe Olympiade de l’ère moderne. Une identité visuelle contenant de nombreux éléments a alors été créée à l’occasion de cet incroyable événement. Le plus important d’entre eux a été le logo des Jeux 2012.

Un symbole représentant les chiffres 2, 0, 1 et 2 a été dessiné au sein d’une composition carrée. Ce logo inspiré de l’esprit de la ville et de son patrimoine architectural possède une caractéristique essentielle : sa flexibilité. Il peut en effet être associé aux logos des différents partenaires et sponsors, et être utilisé en tant qu’espace de présentation d’images, de photos et de contenus multimédias.

Une typographie personnalisée a également été conçue pour les 30e Jeux olympiques de Londres : il s’agit de « 2012 Headline » (https://fonts2u.com/london-olympics-2012.font), une police spécialement créée pour être utilisée dans les titres et les textes de grande taille et de grande importance.

Cette police de caractères s’inspire d’une typographie de 1997 intitulée « Klyte », elle-même fondée sur l’écriture gothique et les gravures anciennes. On comprend donc le choix de s’inspirer de cette police : la forme des lettres rappelle l’univers des Grecs anciens et des premiers Jeux olympiques.

Et si les plus sceptiques se demandent pourquoi la lettre « o » est totalement ronde, la réponse se trouve dans le lien avec les anneaux olympiques, symboles de l’excellence des Jeux.

Prada : une typographie renforçant le lien à la marque

Prada est l’une des plus célèbres maisons de couture au monde. Créée en 1913 à Milan, elle est toujours dirigée par Miuccia Prada, la nièce de son fondateur. Voilà une marque qui a su se faire connaître au cours de l’histoire.

Le logo de l’entreprise est resté pratiquement inchangé depuis sa création. Son style typographique est resté le même, bien que ses finitions aient été améliorées au cours du temps. Ce logo fait partie des plus reconnaissables de l’univers de la mode de par son côté emblématique et singulier.

En 2012, Prada a collaboré avec une agence de design pour créer sa propre typographie personnalisée. C’est ainsi qu’est né le « Prada Candy » (https://www.designspiration.net/save/6530643175848/), un projet en cours de développement.

La raison de la création de ce projet vient d’une volonté d’étendre la notoriété du logo en développant la ressource principale de la marque pour appliquer sa singularité à tous les supports de communication.

Au fil du temps, cette typographie a permis de rapprocher les nouveaux produits de l’univers de la marque, notamment ceux qui s’éloignaient le plus de l’image de Prada. La police de caractère sert ainsi à ajouter un lien supplémentaire avec la marque.

Du point de vue technique, cette typographie a été conçue pour être utilisée seulement en majuscules et sur quelques mots. Cela a permis de maintenir le lien avec le logo, et de ne pas perdre en originalité en le standardisant.

Apple : une typographie bien présente…

Si certaines entreprises utilisent uniquement un logo, d’autres associent un logo à un symbole. Peu d’organisations peuvent se contenter d’utiliser un symbole sans aucune typographie, mais Apple en fait partie. Sa notoriété est telle que la célèbre pomme suffit à identifier la marque.

Ce symbole a peu changé au cours du temps, et a toujours été facilement identifiable. Rares sont les cas où l’entreprise appose le nom « Apple » à son symbole.

Pour sa typographie, l’entreprise a longtemps utilisé la police « Helvetica ». Ces caractères ultra-célèbres sont notamment connus pour leur clarté et leur simplicité.

En 2013, Apple a décidé de concevoir sa propre police, le « San Francisco » (https://developer.apple.com/fonts/). Cette marque connue pour son style épuré et minimaliste a créé une typographie sans serif à première vue similaire à l' »Helvetica ».

Une fois de plus, la raison de cette création est la volonté de personnalisation. L’entreprise renforce ainsi son identité en créant une typographie qui sera visible sur tous les appareils de la marque, et donc vue par des millions de personnes à travers le monde.

Outre la singularité, Apple a choisi la commodité. « San Francisco » est en effet une police conçue dans les moindres détails pour améliorer la lisibilité sur écran. La forme des lettres est idéale pour une utilisation sur des appareils électroniques, notamment de petite taille.

En conclusion, même si Apple dispose d’un logo se démarquant des exemples précédents, elle ne peut se passer d’une typographie personnalisée. Son symbole très fort est instantanément identifiable, néanmoins une police de caractères spécifique est nécessaire pour asseoir la personnalité de l’entreprise sur l’ensemble de ses supports.

Ces caractères ont par ailleurs un double aspect : ils reflètent le minimalisme d’Apple tout en améliorant la lisibilité grâce à leur fonction pratique.

You may also like