Les outils au service du « personal branding »: exemples concrets et conseils

by

Après avoir parlé d’image de marque dans le précédent article en présentant les fondements utiles aux professionnels et aux étudiants, intéressons-nous à présent aux outils nécessaires à la création d’une image de marque de qualité.

Personal Branding example
Source : https://www.awwwards.com

Le « personal branding » sur le Web

Aucun professionnel souhaitant se faire un nom sur le marché du travail ne peut renoncer à un site Internet bien conçu. Une statistique légèrement datée atteste que la moitié des petites et moyennes entreprises italiennes ne possède aucun site web, alors que la plupart des gens utilisent désormais leur smartphone pour y faire des recherches sur Internet.

Avoir un site Internet revient à investir une partie (souvent minime) de son budget annuel et de son temps pour créer un outil capable de raconter et de présenter sa marque de la meilleure manière qui soit et, surtout, de la façon dont on le souhaite.

En effet, on a souvent tendance à oublier que nous sommes déjà présents sur le Web, surtout les professionnels traitant avec les entreprises, la promotion de marques ou la créativité. Il suffit de faire une recherche sur Google pour s’en apercevoir.

Le site Internet est le point central de votre « personal branding » : il s’agit de votre meilleur outil de présentation, celui qui définit ce que l’on peut appeler votre « image coordonnée personnelle ».

Personal Branding Exemple
Source : https://www.awwwards.com

L’investissement dans les contenus et la création d’images que vous réaliserez pour votre site vous servira ensuite à rendre l’intégralité de vos supports promotionnels homogènes, cohérents et efficaces.

Image de marque et réseaux sociaux

L’une des erreurs les plus courantes des professionnels et des petites entreprises est de croire qu’une page Facebook ou un profil Instagram peuvent assurer à eux seuls une présence en ligne, fédérer une communauté de passionnés, atteindre de nouveaux clients et fidéliser la clientèle existante.

Les réseaux sociaux sont certes stimulants, mais ce sont aussi des environnements non contrôlés dans lesquels les comportements sont imprévisibles et manquent de transparence. Bref, vous n’êtes pas propriétaire de ce que les gens publient sur ces réseaux (c’est d’ailleurs pour cela qu’ils sont gratuits !), alors que vous êtes le seul capitaine à bord de votre propre site Internet (payant, celui-ci).

Les contenus que vous publiez sur les réseaux sociaux prennent donc de l’importance dans le cadre d’une stratégie renvoyant à votre site web, tout en considérant leur courte durée de vie en fonction de la durée moyenne des contenus variant d’une plateforme à l’autre.

Portfolio : le soutien de votre image de marque

Tout professionnel de la création sait qu’il est fondamental de présenter son travail et la manière dont il le réalise. On tombe trop souvent sur des sites sur lesquels les contenus semblent raconter une histoire différente de ce qui a été réellement produit. Voilà d’ailleurs un sujet qui mériterait d’être développé dans un prochain article. Rassemblez vos plus belles œuvres, celles dont vous êtes le plus fier ou qui vous ont apporté une réelle satisfaction ou d’excellents résultats, et choisissez de les rendre visibles à tous dans une rubrique dédiée de votre site web, ou bien de les regrouper dans un portfolio privé à envoyer au besoin.

L’important est de mettre clairement en avant votre rôle ou votre contribution au sein du projet. Il ne s’agit donc pas simplement d’indiquer le nom du projet sur lequel vous avez travaillé, mais d’expliquer en quelques lignes à quelles étapes du projet vous avez participé et de quelle manière. Vous aiderez ainsi l’observateur à se faire une idée de vos compétences et à envisager une éventuelle collaboration.

Personal branding Example
Source : https://www.behance.net/quentinmonge

Supports promotionnels : l’image de marque « offline »

Comme vous le savez, Internet n’est pas une fin en soi : il existe tout un tas de tâches à accomplir hors ligne qui sont essentielles au développement de votre image de marque. Les plus cyniques l’appellent la « vraie vie ». Passer des coups de fil, serrer des mains et sourire est toujours d’actualité.

Ayez donc toujours à portée de main de jolies cartes de visite.

Nous l’avons dit et redit, les cartes de visite jouent un rôle capital
. C’est souvent le premier et le seul outil de contact, la seule chose que la personne garde de nous et qui peut lui rafraîchir la mémoire.

Le prix de ces produits a considérablement baissé ces dernières années, mais cela ne veut pas dire qu’on doit forcément choisir la solution la plus économique !

En choisissant un papier et un format adéquats, il est possible de réaliser des cartes de visite à la fois esthétiques et efficaces à petit prix.

Source: Pinterest.com
Source : Pinterest.com

Les dépliants ou brochures (selon le nombre de pages dont vous avez besoin pour vous raconter) sont deux autres outils trop souvent négligés.

Le dépliant contient des informations plus détaillées sur votre marque ou vos services, ainsi que quelques extraits de votre portfolio.

Une fois votre site web réalisé, n’hésitez pas à réutiliser le texte en l’adaptant aux espaces disponibles sur votre dépliant.

Il y a encore quelques années, le nec plus ultra de l’image coordonnée était le papier à en-tête. S’il est moins utilisé de nos jours, les images coordonnées numériques restent particulièrement utiles pour rédiger des lettres de présentation, personnaliser des documents et envoyer des factures ou des devis.

Autres produits indispensables pour les créatifs : les cartes postales et cartons d’invitation. Ces supports sont parfaits pour promouvoir des offres temporaires ou des services spécifiques, ou encore pour attirer l’attention des prospects et clients.

Même conseil que pour les cartes de visite : le choix d’un papier adapté permet d’obtenir d’excellents résultats. Pour les photographes et les illustrateurs, la carte postale est l’un des outils promotionnels les plus pertinents. Tout comme une carte à jouer, elle est faite pour être retournée, avec d’un côté l’image, de l’autre les informations.

Le coup de pouce de l’impression au « personal branding »

L’une des règles d’or de la promotion d’image de marque est de miser sur sa singularité, ce qui revient, dans certains cas, à faire en sorte de se distinguer de la masse.

Il n’existe donc pas de règle sur ce que peuvent véhiculer votre identité professionnelle ou vos projets.

Le seul conseil que l’on peut donner est que tout produit promotionnel a une âme, un sens, une cohérence. Il ne suffit pas de parler de soi, il faut capturer l’attention et, pour ce faire, se montrer intéressant, stimulant et utile.

Pour cela, pourquoi ne pas diffuser une lettre d’informations imprimée comme à l’époque de la ronéo, concevoir votre propre revue (brochée, noir et blanc ou couleur selon le contenu et le public ciblé), imprimer un catalogue de vos œuvres, créer de petites histoires en jouant avec les plis d’un dépliant, réaliser des timbres, des badges et des étiquettes pour donner du caractère à vos produits, imprimer des T-shirts et des sacs en tissu, etc. ?

La promotion de l’image de marque personnelle est un espace ouvert à l’expérimentation et à l’originalité : tout investissement bien réalisé sera récompensé.

You may also like