Athlé: nouvelle marque de la Fédération Française d’Athlétisme

by
Crédit: Fédération Française d’Athlétisme (FFA)
Crédit: Fédération Française d’Athlétisme (FFA)

« Athlé », abréviation d’athlétisme, est depuis début juillet le nom de la nouvelle marque très graphique de la Fédération Française d’Athlétisme. Un véritable coup de jeune que l’on doit à l’agence française de design, Dragon Rouge.

L’ancien logo de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) avait plus de 20 ans. Il était donc grand temps de renouveler cette identité. Particulièrement en cette période, alors que les 24ème Championnats d’Europe d’Athlétisme ont lieu en ce moment, du 6 au 12 août 2018, à Berlin en Allemagne. En effet, cette compétition d’envergure est organisée dans le cadre des championnats sportifs européens 2018 qui se déroulent quant à eux à Glasgow en Ecosse. Mais cette stratégie de rajeunissement est également due au fait que le nombre de licenciés connaît une croissance exponentielle en France depuis quelques années. En effet, il est aujourd’hui de plus de 300 000 alors que la barre des 200 000 licenciés avait été franchie il y a seulement 8 ans, en 2010. Un très bon score pour cette association créée en 1920!

Logo précédent, crédit : Fédération Française d’Athlétisme (FFA)
Logo précédent, crédit : Fédération Française d’Athlétisme (FFA)
Logo de 1998 à 2018, crédit : Fédération Française d’Athlétisme (FFA)
Logo de 1998 à 2018, crédit : Fédération Française d’Athlétisme (FFA)

 

Logo depuis 2018, crédit: Fédération Française d’Athlétisme (FFA)
Logo depuis 2018, crédit: Fédération Française d’Athlétisme (FFA)

Pour ce faire, la FFA a donc décidé de faire confiance à une agence multiprimée reconnue dans le monde entier, Dragon Rouge. Créée en 1984 par deux spécialistes du design et des marques, Dragon Rouge possède aujourd’hui 8 agences réparties aux quatre coins du globe. Le Groupe accompagne des clients prestigieux comme le PSG, Asics, Sofitel, BNP Paribas, Mark & Spencer, Lavazza ou encore Le Petit Marseillais. L’agence est également à l’origine de l’emblématique logo de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, Paris 2024.

L’emblématique logo de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, crédit: Dragon Rouge

Afin de réaliser cette nouvelle identité graphique, l’agence a pris en compte l’évolution de ce sport puisque ses activités (piste, running, trail, marche nordique, etc.) et donc le profil de ses pratiquants, ne cessent de se diversifier. Il était donc important d’innover pour mettre cette identité en accord avec la stratégie d’ouverture portée par la FFA dans le cadre de son plan de développement. Et plutôt que de multiplier les logos, la FFA a fait le choix de la simplicité et de la cohérence, afin de réunir l’ensemble des sports qu’elle propose sous la même appellation.

C’est donc une marque plus vivante, moderne et communicante qui émerge pour rassembler tous les licenciés existants et potentiels de la FFA autour d’un même état d’esprit. Cette transformation est portée par le nouveau nom : « Athlé ». Sa forme contractée et plus parlée est en accord avec cette volonté de rajeunissement et de rassemblement. Son logo évoque l’aspect originel de l’athlétisme, sport de tous et de tous les sports. Dragon Rouge s’est inspirée des signes originels du sport en « taillant » directement dans la typographie pour la rendre plus anguleuse et mettre en avant son histoire, sa puissance et l’universalité des sports premiers.

Crédit : Vincent Curutchet
Crédit: Vincent Curutchet

Olivier Vinet, Directeur de Création Corporate Branding de l’agence commente : « Ce qu’il y a de fondamental dans la création d’une identité, c’est d’exprimer d’une façon synthétique et univoque, une idée forte. Ici, la notion de « Sport Premier » est au cœur même de la création typographique : le dessin fait référence à l’ancrage originel hellénistique de l’Athlétisme tout en projetant le nom « Athlé » dans l’expression contemporaine par son tracé original « graffé » sur les pistes et l’asphalte. »

Crédit: Jean-Marie Hervio / KMSP / FFA
Crédit: Jean-Marie Hervio / KMSP / FFA

En s’inspirant de l’essence de l’athlétisme, l’agence a conçu une identité de marque qui met en avant l’histoire, la puissance et l’universalité de l’athlétisme. Volontairement différent des logos des acteurs traditionnels du sport, celui-ci est représentatif d’une nouvelle génération de fédérations, qui s’inscrit davantage dans une dimension moderne, ancrée dans son époque, tendance et néanmoins solide, avec la volonté de sortir du carcan institutionnel.

Crédit: Benjamin Letuppe
Crédit: Benjamin Letuppe

André Giraud, président de la Fédération Française d’Athlétisme, confie: « Nous sommes fiers de présenter cette nouvelle charte graphique, qui rend hommage à la grande histoire de notre sport tout en se voulant en prise avec notre société moderne. Avec cette nouvelle identité visuelle, qui peut être facilement adoptée par nos clubs, nous nous inscrivons dans la perspective des prochaines étapes de notre plan de développement, dans la perspective des grandes échéances 2020 et 2024 et de la dynamique de développement continu de notre sport. »

Crédit: Stéphane Kempinaire
Crédit: Stéphane Kempinaire

Enfin le territoire d’accompagnement de la nouvelle marque « Athlé » illustre les valeurs que la FFA souhaite mettre en avant comme le dépassement de soi et l’émotion, qui transcendent les modalités de pratique et peuvent parler à tous les fans d’athlétisme : adhérents, pratiquants libres, spectateurs et partenaires. Une typographie qui s’étire pour illustrer les efforts, des couleurs vives qui interpellent, des codes et des formes inspirés de l’environnement sportif et des émotions, une iconographie détourée pour mettre en lumière le spectacle et l’énergie des gestes athlétiques, etc. Tous ces éléments sont autant d’ingrédients pour valoriser les contenus de la nouvelle marque. Certains d’entre eux rappellent d’ailleurs les affiches graphiques de la campagne créée par McCann Allemagne et McCann Genève pour Coca-Cola à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres en 2012. On vous laisse juger !

Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland
Crédit: McCann, Germany / McCann, Geneva, Switzerland

You may also like