À quoi ressemble Internet en 2017?

by

La publicité en ligne supplantera la pub TV, la voix et l’image remplaceront peu à peu l’écrit, le gaming entrera en compétition avec la version traditionnelle du sport et l’Inde offrira des opportunités de business inédites. Voilà les prévisions de l’Internet Trends Report 2017 présenté le 31 mai durant la Code Conference.

Menée par Mary Meeker de la société de capital-risque  Kleiner Perkins Caufield & Byers, cette étude est, depuis sa première édition en 2001, devenue une référence pour comprendre l’avenir d’Internet.

Le village planétaire des utilisateurs d’Internet a atteint 3,4 milliards d’habitants en 2016, après huit années de croissance bouillonnante au rythme de 10 % par an, selon l’étude de Mary Meeker.

En 2016, les commandes de smartphones ont augmenté de « seulement » 3 % par rapport à l’année précédente (en 2015, leur hausse avait même atteint 10 %). Cela ne met toutefois pas en danger « l’assaut du Web » par les téléphones intelligents. Ces appareils sont principalement responsables de l’augmentation des publicités en ligne en conquérant toujours plus de segments par rapport à l’ordinateur.

Concernant la publicité, l’Internet Trends Report révèle deux informations étonnantes. La première est que 85 % de l’augmentation de la publicité en ligne revient à Facebook et Google. La seconde est que l’investissement publicitaire sur Internet a rivalisé avec celui des spots publicitaires à la TV en 2016, et tout indique qu’il le dépassera en 2017 en enregistrant des sommes historiques.

La voix et l’image remplacent peu à peu l’écrit dans les recherches d’informations en ligne.  En 2017, Google a appris à reconnaître les mots prononcés par ses utilisateurs de la même manière qu’un humain (avec un niveau de précision de 95 %), ouvrant ainsi la porte à une utilisation massive de la technologie vocale. La barrière de la reconnaissance désormais dépassée, le nouveau défi consiste à développer une intelligence artificielle capable de comprendre le contexte entourant les mots prononcés.
Les queries ou requêtes à partir d’images suivent le même chemin : « Une bonne partie de l’avenir des recherches (d’informations sur Internet) impliquera des images plutôt que des mots-clés », a affirmé Ben Silbermann, fondateur de Pinterest.

Selon Mary Meeker, le gaming est moteur d’innovation technologique sur Internet. En effet, 2,6 milliards d’internautes jouent à des jeux vidéo interactifs en ligne, un business se chiffrant à 100 milliards de dollars. Et ce n’est pas tout : le jeu en ligne est en train de devenir un eSport, une nouvelle forme de spectacle sportif. En 2016, la finale du jeu League of Legends a rassemblé 20 000 spectateurs au Staples Center de Los Angeles et plus de 43 millions en ligne.

En croissance accélérée, surtout dans les applications industrielles, le cloud est également moteur de technologie sur Internet. Le principal défi à relever dans le cas du cloud est la sécurité, selon Mary Meeker.

Écouter de la musique et regarder des vidéos sont deux des principales fonctions recherchées par les utilisateurs d’Internet.

Spotify représente déjà 20 % des revenus de l’industrie de la musique (en à peine 10 ans d’existence !). Netflix a enregistré une hausse de 700 % de ses abonnés par rapport à 2011 : un autre signal d’alarme pour la télévision traditionnelle.

Une autre utilisation moins évidente du Web concerne la santé. Les téléchargements d’applications de santé ou de fitness ont augmenté de 15 % et le nombre de détenteurs de dispositifs de surveillance de l’organisme est passé à 102 millions en 2016 (soit 4 fois plus qu’en 2014). En outre, au moins la moitié des utilisateurs est disposée à donner des informations sur sa santé à Google, Microsoft ou Apple en échange de services utiles.

À en croire Mary Meeker, les zones chaudes d’Internet sont l’Inde et la Chine. Le nombre d’utilisateurs indiens a augmenté de 28 % en 2016, une croissance exceptionnelle qui pourrait se poursuivre à long terme, étant donné que seule une petite partie de la population du pays s’élevant à 1,3 millions d’habitants a actuellement accès au Web. La diffusion des smartphones a été un élément déterminant : en 2016, le coût du gigabit a diminué de moitié grâce aux nouvelles offres compétitives proposées par les compagnies locales. L’arrivée de téléphones intelligents plus économiques pourrait permettre un véritable essor d’Internet dans le pays.
La Chine est elle aussi un point chaud du Web depuis de nombreuses années. Des entreprises comme Tencent, Alibaba, Baidu, Ant Financial, Didi Kuaidi et Xiaomi participent au développement des services web, dont les deux secteurs émergents sont le paiement par smartphone et les vélos en libre-service. Cela n’empêche pas les États-Unis de rester leaders des services web. En effet, sept des 10 géants d’Internet sont américains : Apple, Google-Alphabet, Amazon et Facebook en tête. Par ailleurs, 1,5 millions de personnes travaillent pour des sites web basés aux USA.

L’Internet Trends Report 2017 confirme donc l’essor bouillonnant du Web en évolution permanente. Reste au Marketing de prendre note de ces changements et d’en faire bon usage.

You may also like