Enseignes pour magasins : exemples, idées et conseils

Enseignes pour magasins : exemples, idées et conseils

Rédaction Publié le 3/11/2022

Enseignes pour magasins : exemples, idées et conseils

Enseignes pour magasin : exemples, idées et conseils pour bien choisir

Visibilité, clarté et reconnaissabilité sont les maîtres mots pour la conception d’une enseigne qui fonctionne. Nous vous montrons ici différents types d’enseignes, puis nous vous donnons quelques conseils pour choisir celle qui convient le mieux à votre activité commerciale. Suivez-nous !

L’enseigne pour magasin : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-elle ?

L’enseigne est tout simplement l’inscription qui indique la présence d’une activité commerciale. Donc, il s’agit également d’un outil pour se faire de la publicité et attirer des clients potentiels. Pour être bien visibile, elle est généralement positionnée en haut, au-dessus de l’entrée de l’activité commerciale, et porte le logo du magasin. Uniquement le logo ? Eh bien, cela dépend : dans le cas où le logo ou le nom ne sont pas didactiques ou assez connus, le type d’activité peut aussi y être indiqué. Un exemple ? Le pressing “Marisa&Paolo” pourrait avoir une enseigne avec le nom et le logo de “Marisa&Paolo” accompagnés de la mention “Pressing”.

 Mais pour mieux comprendre comment est faite une enseigne, voyons ensemble quelques exemples.

Idées et exemples d’enseignes pour magasins

Les enseignes sont divisées en deux grandes catégories qui se distinguent par leur prix et leur degré de visibilité.

Les enseignes lumineuses

Ce sont des enseignes dotées d’un système d’éclairage intégré qui augmente leur visibilité même la nuit ou sur les places et dans les rues très fréquentées – par exemple, si le magasin se trouve près d’un grand carrefour, une enseigne lumineuse peut l’aider à se démarquer au milieu de la circulation. L’exemple classique est la croix verte de la pharmacie, visible même de loin et en pleine nuit.

ENSEIGNE PHARMACIE
ENSEIGNE PHARMACIE

Bien sûr, une enseigne de ce type a un coût plus élevé qu’un panneau non lumineux, car plus complexe à réaliser.

Mais maintenant, promenons-nous parmi les principaux types d’enseignes lumineuses que nous pouvons trouver dans nos villes, car il y en a énormément.

Les caissons lumineux : ce sont des panneaux équipés d’un éclairage LED interne. L’avantage principal ? Ils sont très visibles, même de loin.

IMAGE CAISSON LUMINEUX
IMAGE CAISSON LUMINEUX

Les lettres lumineuses : elles peuvent être réalisées en aluminium, en acier ou en plastique et sont dotées d’un éclairage LED à l’intérieur, leur offrant une bonne visibilité même de nuit. Elles nous plaisent parce qu’elles apportent une touche rétro.

IMAGE LETTRES LUMINEUSES
IMAGE LETTRES LUMINEUSES

Les enseignes rétro-éclairées : elles sont éclairées par des LED situés au dos. Le rendu est très élégant, car l’enseigne est enveloppée par un halo de lumière diffuse.

IMAGE ENSEIGNE RÉTRO-ÉCLAIRÉE
IMAGE ENSEIGNE RÉTRO-ÉCLAIRÉE

Les totems lumineux : ce sont des enseignes verticales illuminées de l’intérieur et positionnées au sol, près de l’entrée du magasin. Points positifs : ils garantissent une grande visibilité car ils sont exposés aux passants sur le trottoir – il est impossible de ne pas les remarquer ! Inconvénients : ils nécessitent beaucoup de place pour être installés. De plus, ils ne peuvent pas remplacer l’enseigne classique située en haut, au-dessus de l’entrée du magasin, car les totems sont peu visibles de loin.

IMAGE TOTEM
IMAGE TOTEM

Les enseignes non lumineuses

Ce sont des enseignes qui n’ont pas de système d’éclairage intégré et qui ont généralement des prix de réalisation plus bas. Elles ne vous garantissent pas le même degré de visibilité qu’une enseigne lumineuse, mais si votre magasin est bien illuminé, vous pouvez alors envisager cette idée. Il existe vraiment de nombreuses solutions parmi lesquelles choisir, nous vous en montrons quelques-unes ici.

Il y a l’enseigne imprimée sur panneau rigide (forex, plexiglas, aluminium ou alvéolaire) qui vous offre une très large possibilité de personnalisation.

Si vous voulez donner un air rétro à votre activité, il existe des  enseignes gravées : sur une plaque de marbre ou sur un panneau en bois.

IMAGE ENSEIGNE SUR MARBRE
IMAGE ENSEIGNE SUR MARBRE

Ou bien vous pouvez choisir une enseigne drapeau en fer forgé, souvent utilisée en France

IMAGE ENSEIGNE DRAPEAU VINTAGE
IMAGE ENSEIGNE DRAPEAU VINTAGE

Vous souhaitez mettre l’accent sur l’enseigne et la rendre parfaitement visible même de loin ? Optez alors pour une enseigne tridimensionnelle, avec des caractères ou le logo réalisés en relief. Le travail est, dans ce cas, plus contraignant et les coûts augmentent.

IMAGE ENSEIGNE TRIDIMENSIONNELLE
IMAGE ENSEIGNE TRIDIMENSIONNELLE

En parlant de coûts, la question se pose spontanément…

Combien coûte une enseigne ?

La réponse, comme cela arrive souvent, est “cela dépend” :

  • Cela dépend du type que vous choisirez. Nous avons déjà vu que, par exemple, les enseignes lumineuses ou tridimensionnelles ont un coût plus élevé que les simples panneaux imprimés.
  • Cela dépend du coût du professionnel auquel vous confierez le travail.
  • Cela dépend du coût de la taxe locale à payer.

Su quest’ultimo punto le cose sono chiare, poiché disciplinate dalla Legge 24 aprile 2002, n.75: il canone per l’installazione “non è dovuto per le insegne di esercizio delle attività commerciali e di produzione di beni o servizi che contraddistinguono la sede ove si svolge l’attività cui si riferiscono per la superficie complessiva fino a 5 metri quadrati.” Tradotto: se l’insegna non supera la superficie di 5 metri quadrati, non dovrete pagare nessuna imposta. Se più grande, dovrete corrispondere un canone per l’installazione che varia a seconda delle sue dimensioni.

Que faire pour exposer votre enseigne ?

Vous devez demander l’autorisation à la municipalité. Alors, avant d’élaborer un projet, nous vous suggérons de vérifier avec le service urbanisme s’il existe dans votre quartier des dispositions à respecter concernant l’aspect et les dimensions des enseignes.

Une fois terminé, vous pouvez faire votre demande. Quels documents faut-il présenter à la municipalité ?

  • le projet pour l’enseigne ;
  • un formulaire rempli ;
  • la demande d’autorisation.

Puis, vous devrez demander l’approbation. Et, si elle tarde à arriver, vous pourrez toujours exposer une enseigne temporaire pendant 90 jours.

Puisque nous avons parlé de projets, nous terminons en vous laissant des conseils pour choisir une enseigne fonctionnelle qui saura parler de votre activité.

Conseils pour concevoir une enseigne efficace

Reconnaissabilité, clarté, visibilité. Nous avons dit que ce sont les maîtres mots. Vous trouverez ici quelques conseils pour travailler sur ces aspects.

Pour une enseigne reconnaissable :

  • Respectez l’identité de la marque, utilisez donc les polices et les couleurs en accord avec votre identité visuelle.
  • Pensez à la cible : l’enseigne doit parler à vos clients potentiels.
  • Respectez le style du magasin et (éventuellement) le style architectural de l’édifice où elle sera installée – une attention particulière doit être réservée aux activités commerciales qui se trouvent dans les centres historiques.
  • Étudiez la concurrence : cela sert à vous rendre compte en un coup d’œil s’il y a dans le quartier des paramètres esthétiques à respecter, mais aussi pour comprendre comment vous démarquer et comment travailler sur votre singularité.

Pour une enseigne claire et lisible :

  • Concentrez-vous sur quelques éléments, sinon vous risquerez de semer la confusion.
  • Étudiez la taille et l’épaisseur des caractères ainsi que le crénage. Le texte doit être lisible de loin, dans des conditions de faible luminosité et par les personnes qui l’observent rapidement en passant devant à bord d’un scooter ou d’une voiture. Attention toutefois à ne pas “crier” : des caractères gigantesques pourraient apparaître peu élégants.
  • Choisissez un bon contraste de couleurs entre la police et le fond, celui qui sera en mesure de faire ressortir le logo ou le nom du magasin.

Maintenant que vous avez une idée plus précise de tout ce que vous devez faire : passez au projet !