Design : retour sur les événements marquants de 2018

by

Dès le début de l’année, de grandes entreprises et maisons d’édition ont présenté plusieurs nouvelles conceptions. Après que des marques comme Calvin Klein, YouTube et Audi ont recréé leurs logos en 2017, d’autres groupes et éditeurs renommés ont en 2018 effectivement décidé de marquer de leurs innovations les tendances design des années à venir.

The Guardian

Parmi les premières nouveautés de l’année : le relooking de The Guardian, annoncé il y a déjà un moment. Toutes les sections du quotidien britannique ont fait peau neuve, y compris sa mise en page en ligne pour écran et mobile, son application et même son magazine hebdomadaire. L’objectif consistait à soutenir le nombre croissant de ses lecteurs qui basculent d’un support à l’autre.

Après la dernière métamorphose complète en 2005, qui a vu le grand format du quotidien laisser place à la taille plus petite du berlinois, le choix s’est aujourd’hui porté sur le format tabloïd. Cette nouvelle taille vise à élargir son lectorat jeune et mobile tout en réduisant les coûts d’impression. On doit cette approche à l’équipe de conception interne, menée par les directeurs créatifs Alex Breuer et Chris Clarke. La nouvelle mise en page est bien plus simple à parcourir : des couleurs supplémentaires structurent les longs reportages, qui se distinguent plus facilement des autres contenus.

Pour la conception du titre, l’équipe s’est tournée vers Commercial Type, qui a développé la police Guardian Egyptian. Le nouveau titre de The Guardian arbore des angles accentués et fait fi du centrage classique du titre pour adopter le positionnement classique de The Guardian décalé vers la droite de la page de couverture. Par ailleurs, les lettres minuscules bleues constituant la marque verbale du titre sont désormais noires, ce qui leur confère plus de caractère. Bien qu’il renonce à son bleu habituel, The Guardian n’en reste pas moins reconnaissable.

Coca-Cola light

Également en janvier, le groupe Coca-Cola a présenté le design de sa marque Coca-Cola light ainsi que quatre nouvelles saveurs. La conception des canettes destinées au marché américain représente l’un des processus de transformation les plus coûteux en l’espace de plus de 30 ans. Cette cure de rajeunissement a requis la participation de plusieurs entreprises d’études de marché, chargées de s’assurer qu’un plus grand nombre de jeunes adultes puisse à nouveau s’identifier à la marque. Les nouvelles canettes arborent une palette de couleurs simples, chaque nuance représentant une saveur différente.

Plus minimalistes et élancées que leurs prédécesseuses, elles affichent également un look plus moderne. Même le logo Coca-cola light a été mis au goût du jour, gagnant nettement en élégance malgré des modifications qui restent subtiles. Ce nouveau design est le fruit de la collaboration entre l’équipe de conception interne de Coca-Cola, rassemblée autour du vice-président Design James Sommerville, et le studio britannique Kenyon Weston, en charge de l’emballage. Dans le cadre de ce rebranding, Sommerville a également présenté la police maison TCCC Unity.

Alors que Coca-cola light représentait ces dernières années la gamme la moins rentable de la famille Coca-Cola, la marque devrait attirer l’attention de nouveaux consommateurs grâce ce look inédit. La campagne publicitaire associée a été imaginée par le studio new-yorkais Anomaly.

Tumblr

Cette année, même le logo de la plateforme de blogging Tumblr s’est transformé. Ses angles ont été redéfinis pour s’adapter aux écrans plus petits. Au cours de sa métamorphose, ses empattements se sont également renforcés et son design dynamisé malgré la subtilité de ses modifications. Marque verbale, ce nouveau logo doit son ouverture inhabituelle principalement à la disparition de son point final.

Il couronne le travail collaboratif de Dinamo Typefaces avec le directeur créatif de Tumblr, Doug Richard. Également créée par les typographes suisses, la nouvelle police maison Favorit-Tumblr s’inspire de la Favorit et de la hauteur d’X typographique du logo Tumblr.Slate 

À l’instar du groupe de presse britannique The Guardian, le magazine américain fondé en 1996 Slate a également transformé sa mise en page Internet. Métamorphosé, le magazine numérique présente désormais une apparence à l’équilibre parfait. Le logo affiche un caractère original et ludique grâce à ses larges majuscules et son A tronqué. Le changement appliqué se poursuit sur l’ensemble du site Web, où des illustrations s’associent à la typographie sur plusieurs niveaux afin de garantir une véritable synergie et une plus grande diversité.

Le logo et le développement continu de la mise en page Internet garantissent un environnement de lecture à l’esthétique équilibrée. Le design de cette mise en page en ligne est le résultat d’une collaboration entre l’équipe dédiée du magazine et le studio new-yorkais Gretel.

You may also like