Coupe du monde 2018 et design rétro

by

Après un mois de compétition, la coupe du monde 2018 touche à sa fin. La France se retrouve en finale pour la troisième fois de son histoire et cette fois-ci, son adversaire sera la Croatie. Alors, 20 ans après 1998, la France renouvellera-t-elle l’exploit pour obtenir une seconde étoile sur son maillot ? Réponse dimanche. En attendant, revenons sur l’aspect design et en particulier sur le côté rétro de cette compétition mondiale organisée par la Russie.

L’affiche officielle

Igor Gurovich du studio Ostengruppe

Commençons par le commencement : l’affiche officielle de cette 21ème édition de la Coupe du monde de la FIFA. Celle-ci, réalisée par Igor Gurovich du studio Ostengruppe fait référence au mouvement artistique constructiviste russe des années 1920 et 1930. L’artiste s’est notamment inspiré des œuvres de Dziga Vertov et des frères Stenberg. L’affiche met en exergue le légendaire joueur russe Lev Yashine. Considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs gardiens de l’histoire, Lev est en tout cas le seul gardien de but à avoir remporté le ballon d’or ! C’est donc logiquement qu’il devient le symbole et l’ambassadeur de la nation hôte. On peut le voir dans sa tenue traditionnelle en train d’effectuer un arrêt. La balle, divisée en deux parties, représente à la fois un ballon en cuir de l’époque et un globe terrestre avec la Russie vue du ciel. Les rayons lumineux symbolisent « l’énergie du tournoi » et l’attention du monde entier sur cet événement.

Enfin, le cercle vert représente quant à lui les terrains des 12 stades dans les 11 villes hôtes.

Les maillots

Vous aviez un air de déjà vu en regardant les maillots des différentes équipes durant ce mondial russe ? C’est normal, car sur les terrains de foot comme ailleurs, la mode est un éternel recommencement. En effet, nombreux étaient les maillots d’équipes nationales inspirés par ceux d’anciennes sélections. C’est notamment le cas de l’équipementier Adidas qui a réalisé les tenues de plusieurs équipes sélectionnées pour la Coupe du monde 2018 et qui s’est inspiré des maillots mythiques des sélections concernées.

Le maillot de la Nationalmannschaft tout d’abord. Celui-ci présente de nombreuses similitudes avec la tenue portée par l’Allemagne réunifiée de 1990 qui avait été championne en 1990 en Italie. Ici, les rayures en différents tons de noirs ont remplacé les couleurs du drapeau allemand.

Pour l’Albiceleste de 2018 et pour porter chance aux coéquipiers de Lionel Messi, l’équipementier s’est inspiré du maillot de l’Argentine de 1993, qui avait remporté la Copa América.

Quant aux Diables rouges, leur nouveau maillot est inspiré de la tenue de la Belgique de 1994. On retrouve le même design jacquard sans la bande blanche.

La pub 

Passons à la pub et démarrons cette section avec une campagne réalisée par la chaîne anglaise BBC SPORT. Celle-ci a choisi de se servir d’un objet culturel russe, la tapisserie, afin de réaliser un spot d’animation à la fois vintage et ultra moderne. On peut ainsi apercevoir quelques-uns des plus grands exploits de cet événement planétaire.

McDonald’s et la marque de bières péruvienne Cristal ont également profité de ce mondial russe pour communiquer via des annonces colorées ressemblant au style graphique très riche et reconnaissable des affiches de propagande de l’URSS.

McDonald’s:

Print advertisement created by DPZ&T, Brazil for McDonald’s
Print advertisement created by DPZ&T, Brazil for McDonald’s
Print advertisement created by DPZ&T, Brazil for McDonald’s
Print advertisement created by DPZ&T, Brazil for McDonald’s

Cristal:

Print advertisement created by Y&R, Peru for Cristal
Print advertisement created by Y&R, Peru for Cristal

Dans la presse

Magazine So Foot, Cristiano Siqueira

Ce style a également été plébiscité par le magazine So Foot qui a commissionné l’illustrateur brésilien Cristiano Siqueira pour réaliser la couverture de son numéro consacré à la Coupe du Monde 2018. On retrouve les grandes figures du football mondial tels des héros soviétiques.

Les agences et les graphistes

Et pour finir sur la Coupe du monde 2018 et le design rétro, attardons-nous sur les travaux d’une agence et d’un graphiste:

Lovegunn Creative Agency, World Cup Campaign 2018

L’agence, c’est Lovegunn. Britanniques et fous de ballon rond, ils ont conçu une série d’affiches mêlant photographie, formes géométriques et jeux typographiques.

Graphiste, Tom Anders Watkins

Le graphiste, c’est Tom Anders Watkins. Il a réalisé une affiche pour chaque nation présente au mondial russe. Son travail mêle typographie et graphisme. Les 32 visuels mettent ainsi en avant les couleurs des drapeaux et les chants des supporters.

You may also like