Comment vendre en ligne ? Voici un guide pour les personnes qui vendent de manière occasionnelle ou habituelle

Comment vendre en ligne ? Voici un guide pour les personnes qui vendent de manière occasionnelle ou habituelle

Rédaction Publié le 9/10/2022

Comment vendre en ligne ? Voici un guide pour les personnes qui vendent de manière occasionnelle ou habituelle

0Nous vous avons expliqué comment fonctionne l’activité de e-commerce(link all’articolo E-commerce: significato, come funziona, evoluzioni ancora da pubblicare) et nous avons vu ensemble en quoi la vente en ligne a ses avantages.

Apprendre à vendre et (surtout) à gagner de l’argent en ligne n’est pas aussi simple que l’on peut croire : il faut décider sur quel produit miser, fixer le prix, choisir la plateforme, activer des campagnes de marketing… Cela concerne les ventes que nous définissons “commerciales”. Puis, il y aussi des personnes qui vendent de manière occasionnelle : par exemple, si vous avez quelques vêtements que vous ne portez plus, que devez-vous faire pour les vendre ou les mettre aux enchères ? Nous vous l’expliquons ici.

Ventes occasionnelles ou commerciales. Qu’est-ce qui change ? 

Le fisc reconnaît deux modalités de vente : occasionnelles et commerciales. Fondamentalement, elles se distinguent par le nombre de transactions effectuées dans une année : elles peuvent être constantes ou sporadiques. Il est indispensable d’encadrer le type d’activité exercée puisque, selon la fréquence des transactions, les obligations demandées au vendeur changent – comme la création ou non d’un statut juridique (vérifiez bien puisque cela varie d’un pays à l’autre). Mais voyons les différences ensemble.

La vente occasionnelle en ligne sans numéro de TVA intracommunautaire

C’est l’activité de vente sporadique et non professionnelle, elle n’est donc pas répétée dans le temps. Par exemple : une personne, passionnée de crochet, vend occasionnellement ses créations. Ou bien les personnes qui vendent de temps en temps des objets ou des vêtements qu’elles n’utilisent plus. Dans ce cas, pour vendre il n’est pas nécessaire d’ouvrir un numéro de TVA intracommunautaire. Cependant, tout change si la personne en question, au fil du temps, augmente son chiffre d’affaires parce qu’elle vend de manière continue, et dans ce cas, elle commencera à exercer une activité commerciale.

La vente commerciale habituelle : qu’est-ce que c’est et quelles démarches nécessite-t-elle ?

La vente habituelle est la vente constante dans le temps, qui génère un revenu d’entreprise. Si vous envisagez de démarrer une activité commerciale pour vendre systématiquement vos produits, ou si vous participez aux marchés de manière constante, vous représentez alors une activité entrepreneuriale et vous devez faire la demande d’un numéro de TVA intracommunautaire et  payer des impôts, directs et indirects, sur le revenu – un comptable vous expliquera en détail tout ce que vous devez faire pour remplir vos devoirs bureaucratiques (qui varient d’un pays à l’autre).

Après avoir fait les prémisses nécessaires, allons au cœur des deux processus de vente pour voir comment ils fonctionnent.

Comment vendre en ligne de manière habituelle ?

Lancer une activité de vente en ligne est certes plus facile que de mettre en place un magasin physique, mais cela ne veut pas dire que c’est un jeu : l’engagement que nous prenons avec les clients (et avec le fisc) est sérieux. Et gagner de l’argent n’est pas aussi simple que beaucoup le croient. Pour cette raison, il est nécessaire d’étudier attentivement chaque phase du projet d’entreprise à partir de…

Le choix des produits à vendre en ligne

Tout d’abord, si vous n’avez pas encore une idée claire, vous devez déterminer le type d’articles à vendre. Si vous voulez que l’investissement fonctionne, il est important de faire quelques recherches. À ce propos, nous vous conseillons de lire le guide 17 Trending Products to Sell in 2021 (And Ideas for How to Market Them) sur le blog de Shopify qui vous propose un aperçu des articles les plus vendus en ligne. Petit spoiler : la première place est remportée par les jouets pour enfants.

Que vendre en ligne ? Certains vendent des jeux pour enfants
Que vendre en ligne ? Certains vendent des jeux pour enfants

Mais si vous avez déjà une idée précise de ce que vous voulez vendre, vous pouvez toujours sonder la réponse de votre public potentiel avant de lancer votre activité. Comment ? Grâce à un test. Dans cette vidéo, Marco Montemagno explique comment comprendre s’il existe une demande pour une offre avant même de mettre en place un business. Pour ce faire, vous n’aurez besoin que d’une adresse e-mail.

La création de l’entreprise

Supposons maintenant que la réponse du marché est positive ; voyons les prochaines étapes :

  • Établir le modèle de business : B2B ou B2C ? Entrepôt ou vente en dropshipping ? Pour plus d’informations sur le dropshipping, consultez le guide Dropshipping : qu’est-ce que c’est ? Comment commencer ? Tout ce que vous devez savoir (aggiungere link alla guida una volta che sarà pubblicata).
  • Se laisser guider par un* comptable et remplir tous les devoirs bureaucratiques demandés.
  • Créer une identité pour votre marque (visuelle et verbale), afin qu’elle soit reconnaissable et qu’elle se démarque de la concurrence – vous pouvez confier ce travail à une agence de communication.
  • Concevoir le e-commerce et, donc, choisir entre plusieurs options : site propriétaire ou plateforme pour e-commerces ?
  • Étudier les règles de vente car les obligations du vendeur (par exemple : délais de livraison, disponibilités, retours, remboursements, etc.) peuvent varier selon la plateforme utilisée.
  • Lancer des campagnes de marketing pour faire connaître les produits et augmenter les conversions.

Attardons-nous maintenant sur la création du e-commerce, car nous avons quelques conseils à vous donner à ce sujet.

La création du e-commerce

Comme nous vous l’avons dit dans l’article E-commerce : signification, fonctionnement, évolutions, (link all’articolo) la première décision à prendre concerne précisément le type de e-commerce : vous voulez un site propriétaire ou vous préférez recourir à une plateforme pour e-commerces ? Nous ne listerons pas ici les avantages/inconvénients des deux solutions, car vous trouverez toutes ces informations dans l’article indiqué ci-dessus, mais nous pouvons vous donner quelques indications.

Le site propriétaire

Si vous choisissez d’avoir un e-commerce conçu – par des programmateurs – pour répondre à vos besoins, vous devrez :

  • acquérir un domaine ;
  • créer ou faire créer votre site à partir de zéro.

Cette option vous permet de personnaliser à 100 % votre e-commerce, et il faut évaluer si votre site devra avoir des caractéristiques particulières qui peuvent être satisfaites uniquement avec un CMS (content management system, autrement dit un logiciel pour la gestion des contenus des sites Internet) créé sur mesure pour vous.

Les plateformes pour e-commerces

Il existe également des plateformes mettant à votre disposition des modèles de sites à personnaliser pour créer un e-commerce de façon rapide, simple et économique.

Nous vous en avons déjà présenté quelques-unes, nous parlons par exemple de :

  • Shopify, l’une des plateformes les plus populaires. Elle propose différents thèmes “mobile-friendly” à personnaliser. Vous pouvez tout gérer depuis la plateforme de manière sécurisée : commandes, paiements, expéditions, activités de marketing. Pour les tarifs, vous trouverez tout sur la page dédiée.
  • Magento Commerce fonctionne de la même manière : vous pouvez créer une boutique en ligne, l’intégrer avec les extensions dont vous avez besoin et personnaliser les pages grâce à un éditeur drag and drop. Profitez de la démo gratuite pour explorer un peu la plateforme.
  • PrestaShop est une autre ressource pour créer des e-commerces. Ici aussi, on commence à partir de thèmes déjà existants à personnaliser. La plateforme permet d’organiser les produits et les commandes, et de contrôler votre travail par le biais de statistiques. Pour explorer son interface et découvrir ses fonctionnalités, essayez la démo.
Image de l'e-commerce Shopify. Crédits pour https://it.shopify.com/
Image de l’e-commerce Shopify. Crédits à https://fr.shopify.com/

Une autre solution à prendre en compte avec la personne qui concevra votre site est celle d’utiliser WordPress comme CMS et d’ajouter le plugin WooCommerce. Jetez-y un œil !

Comment vendre en tant que particulier ?

Pour vendre de façon occasionnelle, nous pouvons utiliser la large audience que nous offrent les sites d’annonces les plus connus. Vous pouvez y publier gratuitement votre offre et trouver des clients intéressés (certaines fonctions peuvent être payantes).

eBay: vous pouvez vendre à un prix fixe – dans la modalité “acheter maintenant” – ou créer une enchère en ligne. L’enchère fonctionne comme ceci : vous définissez un prix de départ, un prix de réserve (le montant minimal auquel vous voulez vendre) et la durée de l’enchère. Vous disposez de 150 annonces gratuites par mois et une commission est appliquée pour chaque objet vendu. Consultez également les conseils de la plateforme pour vendre avec succès : ils sont très précieux !

Image tirée de E-bay, un autre système de commerce électronique populaire pour la vente en ligne. Crédits à : Ebay.co.uk
Image tirée de E-bay, un autre système de commerce électronique populaire pour la vente en ligne. Crédits à : Ebay.co.uk

Kijiji est une plateforme d’annonces qui fait partie du groupe eBay. Il suffit de s’inscrire pour commencer et, à l’aide d’une procédure guidée rapide, vous pourrez publier gratuitement votre annonce. Il existe aussi la possibilité de la mettre en évidence pour la rendre plus visible – la fonction est payante.

Leboncoin.fr, le portail pour vendre dans toute la France tout type de produits ou services. Déposer une annonce est simple et entièrement gratuit.

Shpock fonctionne comme Kijiji : vous pouvez vendre n’importe quel type de produits, d’occasion ou neufs, et de services. La publication de l’annonce est gratuite.

Etsy est le portail parfait pour les créateurs, il héberge effectivement une multitude de produits faits main. Pour publier, vous n’aurez qu’à vous inscrire – tenez compte des frais de publication et de la commission appliquée sur le prix de vente (de 5 %).

Image tirée d'ETSY, le célèbre portail de vente en ligne. crédits : Etsy
Image tirée d’ETSY, le célèbre portail de vente en ligne. crédits à: Etsy

D’autres sites d’annonces pour vendre des produits spécifiques [h3]

Vous pouvez également miser sur des vitrines moins généralistes et opter pour des sites spécialement conçus pour le type de produit que vous voulez vendre. Par exemple, si vous avez un vêtement d’occasion qu peut être intéressant pour les passionnés de mode, alors interpeller un public spécifique pourrait s’avérer stratégique. Voici notamment deux exemples :

  • Vinted, une vitrine pour vêtements et accessoires de mode d’occasion.
  • Exchange My Phone, pour vendre les téléphones portables que nous n’utilisons plus.

Vendre via les réseaux sociaux

Comme vous le savez déjà, même les réseaux sociaux que nous utilisons le plus souvent – notamment Facebook et Instagram – offrent la possibilité de publier des annonces de produits en vente à montrer à la communauté.

Comment vendre sur Facebook ?

Il suffit d’avoir un compte. Le service est gratuit et accessible aux entreprises – secteur automobile, immobilier, e-commerce, vente au détail – mais aussi aux particuliers qui vendent occasionnellement des articles d’occasion.

Vous pouvez également vendre en ligne via Facebook
Vous pouvez également vendre en ligne via Facebook

Trois voies différentes s’offrent à vous pour vendre sur Facebook :

  • Utiliser Marketplace, la section spécialement dédiée aux annonces. Vous trouverez ici toutes les informations pour utiliser l’outil.
  • Publier une annonce dans les Groupes qui le permettent.
  • Utiliser la section gratuite Vitrine disponible sur chaque page Facebook.

Comment vendre sur Instagram ?

Sur Instagram aussi il est possible de créer votre boutique. La fonction Shopping s’adresse aux entreprises qui utilisent un compte professionnel et met à votre disposition une série d’outils pour vendre les produits directement depuis les photos ou les vidéos téléchargées sur votre compte. Par exemple, vous pouvez réaliser des publications pour montrer vos articles et y insérer des tags qui conduiront les personnes sur votre site. Si vous voulez comprendre pleinement comment vendre sur Instagram, vous trouverez ici un petit guide que nous avons préparé pour vous. (Questa frase in rosso, con relativo link, è da aggiungere solo una volta che verrà pubblicato l’articolo che abbiamo in programma).

Image tirée d'Instagram, une autre plateforme de vente en ligne. Crédit image : Business Instagram 
Image tirée d’Instagram, une autre plateforme de vente en ligne. Crédits à: Business Instagram 

“Dans un sondage demandé par Facebook, Inc., 81 % des personnes interrogées ont déclaré qu’Instagram les aide à effectuer des recherches sur des produits et services.” Parole d’Instagram. Cela veut dire qu’au sein du réseau social, de nombreuses personnes naviguent à la recherche de nouveaux produits et de marques émergentes. Et votre marque pourrait bien être l’une d’entre elles. Alors, lancez-vous !