Cartes de visite de personnes célèbres

by

Imaginez que vous vous promenez près de l’Université de Princeton et que vous rencontrez par hasard un professeur aux cheveux ébouriffés et au regard absorbé. Vous vous arrêtez pour lui parler. Ce que vous faites l’intéresse (admettons que vous soyez plombier) et il vous demande de le rappeler dans les prochains jours. Il vous tend sa carte de visite, celle que l’Université fournit à tous ses professeurs.

À cet instant, en regardant sa carte, vous vous apercevez que votre impression était juste : vous venez de parler à Albert Einstein.

La carte de visite est un objet bien plus ancien que ce que l’on croit. Les premières traces d’objets semblables aux cartes de visite d’aujourd’hui retrouvées en Chine remontent aux années 1500. À cette époque et jusqu’en 1800 avec l’arrivée des grandes industries, les cartes dites « de visite » servaient à donner des rendez-vous, écrire des messages et remettre des invitations. Cet outil fait partie d’une sorte de rituel cérémonial survenant lorsque deux personnes ayant des intérêts communs (professionnels) se rencontrent.

Malgré l’arrivée du numérique, l’avènement d’Internet et l’engouement pour les smartphones, la carte de visite résiste et ne se démode pas. Elle suit le cours du temps et complète parfaitement avec l’utilisation des réseaux sociaux, puisqu’il s’agit justement d’un outil social, conçu pour être remis de la main à la main avant de se saluer.

Mais à quoi ressemblent les cartes de visite de personnes désormais célèbres ?

Voici la fameuse carte de visite de Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook. Amusante. Recherchée, tout en étant simple et claire.

Avant de retourner chez Apple, le regretté Steve Jobs a été président de NeXT Inc., une société d’innovation technologique californienne. Rien ne laissait présager la personnalité volcanique et les grandes qualités de l’un des plus grands innovateurs du XXe siècle.

Voici la carte de visite d’une société de Donald Trump. Le font doré ressort, comme s’il s’agissait d’une enseigne installée à l’entrée d’un immeuble. Le texte est écrit en majuscules.
Bien que simple, le style de cette carte de visite reflète le fort caractère, l’amour du luxe et l’élégance douteuse du nouveau Président des États-Unis.

Dans un style totalement différent, on retrouve les cartes de visite que l’humoriste et auteur Steve Martin distribuait (en les dédicaçant) à ceux qu’il rencontrait. Aucun numéro de téléphone visible pour cet objet réservé à ses fans !

Les artistes et les créateurs ont-ils des cartes de visite plus… créatives ?
Comment se présentent les personnes dont l’immense créativité est connue dans le monde entier ?
L’artiste Andy Warhol avait de magnifiques cartes de visite écrites à la main en deux couleurs sur fond vert. Les informations sont claires, et le lettrage est tout à fait original et vraiment sympathique.


Voilà une carte de visite qui ne passera pas inaperçue.
Depuis, de nombreux artistes et créateurs ont choisi l’option manuscrite.

Voici en revanche la carte de visite du grand musicien de jazz, pianiste, compositeur et philosophe Sun Ra. Cette carte met en avant ses idées musicales particulièrement innovantes pour l’époque.
Un graphisme simple, une police de caractères loin d’être moderne, du papier ivoire et une typographie de quartier.

Saul Bass a été l’un des plus grands directeurs artistiques, graphistes et animateurs du XXe siècle. Il a réalisé de grandes œuvres pour le cinéma, les Jeux olympiques et toutes les plus grandes marques américaines dans un style bien à lui, avec les choix originaux qui le caractérisaient. Pourtant, sa carte de visite était d’une extrême simplicité ; seule la mise en page asymétrique reflétait l’originalité de son style.

Qu’en est-il des entreprises les plus créatives au monde ?
Leurs cartes de visite sont-elles particulièrement innovantes ?

Voici deux récentes cartes de visite de la société Pixar, probablement le plus grand studio d’animation au monde. Le I du nom du studio est remplacé par un personnage, comme dans tous ses titres de films.

Toujours dans les secteurs considérés comme créatifs, voici les cartes de visite du bureau d’architecture de Zaha Hadid (architecte de nombreux projets, dont le musée MAXXI de Rome). Le graphisme de cette carte est adapté aux managers et aux donneurs d’ordre de très haut niveau à qui elle est distribuée. Un graphisme simple (malgré une police de caractères plus recherchée) et un grand espace laissé aux solutions d’impression et de formatage qui reflètent la beauté et la simplicité typique de l’approche de cette grande architecte irakienne (décédée l’année dernière).

Pour finir, l’une des cartes de visite les plus singulières que l’on puisse trouver sur le Web est celle d’Harry Houdini, le plus grand illusionniste de tous les temps.
Au début du XXe siècle, il était l’un des personnages les plus célèbres au monde, et sa carte de visite montrait que l’on avait affaire à un homme tout à fait hors du commun.
Entre autres choses, le triangle formant sa carte de visite rappelait la forme des pyramides, symbole de connaissance, et donnait l’idée d’un objet arrivé d’un autre monde ou de connaissances d’une autre époque.
(La carte en question était probablement une invitation à l’un de ses spectacles, mais elle correspondait parfaitement au personnage).

CONCLUSION
La principale caractéristique ressortant de cette brève sélection de cartes de visite est que les personnes célèbres ou importantes n’ont besoin de rien d’autre que leur nom. Néanmoins, d’une manière plus générale, nous avons tous besoin d’attirer l’attention de la personne devant nous en lui remettant notre carte de visite. Cela pourrait être notre seule et unique occasion. On note également que toutes les cartes de visite contiennent les informations nécessaires, présentées de manière claire et sans ambiguïté. Le principal objectif de cet outil pratique de promotion personnelle est en effet de communiquer ses coordonnées, un peu comme la page Contact de notre site.

En conclusion, pour créer une bonne carte de visite, il faut de la simplicité, de la clarté et un soupçon d’originalité. La carte de visite doit en quelque sorte refléter l’approche ou le caractère de son propriétaire. Elle doit donc être taillée sur mesure.

Bon design !

You may also like