Êtes-vous créatif ? Voici vos 10 endroits incontournables de Barcelone

by

Lorsqu’une personne créative voyage, les endroits les plus inconnus peuvent devenir une vraie source d’inspiration. De nombreuses villes, sans compter les circuits commerciaux, cachent des espaces secrets qui dégagent de la créativité et qui attendent d’être découverts par les regards qui savent voir au-delà.

Les idées font partie de notre quotidien et nous savons qu’il est parfois difficile d’atteindre ce qui nous trotte constamment dans la tête. Barcelone, inlassable, brillante et multiculturelle, est le décor parfait. Ses rues carrées et ouvertes hébergent des centaines d’espaces qui invitent à entamer un chemin éloigné du traditionnel et qui, en revanche, nous proposent de découvrir tous les secrets créatifs de Barcelone.

Il est 10 heures du matin et nous accompagnons Philip, un esprit créatif inquiet dont le but est de découvrir de nouveaux lieux à Barcelone. C’est parti!

1.SOHO HOUSE BARCELONE

Les premiers pas de Philip nous mènent à la place du Duc de Medinaceli, une localisation historique où se trouve notre premier arrêt, Soho House Barcelone. L’espace, protégé par une énorme façade aux tons pastel, héberge un club privé dont l’exigence d’accès n’est autre qu’« avoir une âme créative». Son offre de chambres et d’autres services de luxe pour ses hôtes et membres ne sont qu’une de ses activités qu’il concilie avec des évènements, comme des expositions, des projections ou des ateliers.

Divisé en ambiances différentes, chacun des espaces jouit d’une décoration soignée, un modèle qui revient dans tous les sièges de Soho House : de Londres, sa localisation d’origine, à New York, Berlin ou Toronto. Le lobby, le bar ou la terrasse (avec un panorama privilégié du port ou de la marine) sont imprégnés du bon goût, reflété dans les détails qui nous entourent. Des matériaux nobles, des œuvres d’art et un mobilier au design original transmettent une sensation de confort et d’exclusivité qui invite à y rester et à laisser libre cours aux idées en compagnie des esprits les plus brillants du monde.

2. RAIMA

En remontant la Via Laietana et, plus particulièrement, en tournant vers la renommée calle del Comtal, se trouve la première papeterie de Barcelone dédiée au design : Raima. Plus de trente ans nous séparent de son ouverture dans un édifice classique du XVIIe siècle qui, en plein quartier gothique, revendique sa présence grâce à une imposante façade en brique.

On y perçoit encore la créativité, qui définit les premières années de cette boutique sympathique. Philip se perd dans les articles de papeterie qu’offre cet espace chaleureux, et porte son attention à l’axe fondamental de son activité et au noyau de sa philosophie : le papier. Plus de 2 500 références, depuis les classiques pour les beaux-arts et l’édition jusqu’aux papiers spéciaux avec une infinité de finitions et de traitements sont recueillis avec un soin spécial dans son entrepôt. L’ordre chromatique, qui structure et hiérarchise ses produits, se profile également dans les lignes et les formes qui stimulent toute notre imagination.

3. MUSEU DEL DISSENY

Certaines des plus grandes références historiques matérielles du monde du design reposent sous un volume architectonique complètement hors du commun. Le Museu del Disseny, dont l’emplacement se trouve à côté de la place des Glòries Catalanes, est l’édifice contemporain qui héberge ces exemples de graphisme, de mode et de produit sous une approximation particulière de ces disciplines grâce à ses collections permanentes et itinérantes.

Ses salles spacieuses invitent à se perdre dans le musée et à découvrir chacun des objets et espaces qu’il héberge à l’intérieur. C’est ainsi que Philip arrive au Centro de Documentación, un autre lieu incontournable du musée. Dédié au catalogage et à l’archivage des pièces originales, il met également à disposition de ses visiteurs une vaste collection de volumes liés à l’art et à la créativité qui, sans doute, feront le bonheur des esprits culturellement inquiets.

4. ALTAÏR

La librairie de voyages la plus grande d’Europe ne décevra pas notre personnage. Sa visite précédente lui a fait réfléchir sur le temps et l’espace, et une extrême nécessité de s’imbiber du monde qui l’entoure l’a directement mené à Altaïr, un espace situé au beau milieu de Gran Via de les Corts Catalanes. Un majestueux balcon couronne l’entrée de cet espace, où cohabitent livres, cartes, guides et une littérature qui promet de nous transporter où que ce soit, et qui a fait de cet espace un endroit essentiel pour les âmes nomades.

Rien qu’à l’entrée, Philip trouve un panneau d’affichage attirant. Il lit attentivement : des passionnés de voyages et visiteurs de la boutique recherchent de nouveaux partenaires pour vivre de nouvelles aventures passionnantes. Sous le même toit, des dizaines de cartes recouvrent la partie supérieure des étagères, alors que d’autres objets exotiques (disponibles et en vente) habitent les vitrines de cet endroit. Philip ferme les yeux et savoure l’esprit de l’espace. Se laisser aller autre part n’avait jamais été si facile.

5. CONTINUARÀ COMICS

Son apparence simple pourrait paraître n’importe quel autre endroit dédié au monde des BD. Cependant, Continuarà Comic est bien plus que cela. Situé à Via Laietana, Philip arrive à ce magasin tout particulier, rempli de stimulus visuels, regrettant des reliques d’antan qu’il pourrait caresser avec ses propres mains. Ses deux étages hébergent des articles de collection convoités, comme des BD vintages, des premières éditions, des pièces de merchandising et des BD américaines et européennes. Le voyage au passé est servi.

Sa profonde vocation de miser sur des produits différents, dévoile Philip, lui a valu la distinction du magasin le plus ancien spécialisé en BD d’Espagne. Des projets éloignés des circuits les plus conventionnels du monde de l’édition, comme les livres d’associations ou de fondations, habitent également cet espace éblouissant qui rend hommage à l’histoire, au parcours et au rôle des BD.

6. MARCHÉ DE SANTA CATERINA

C’est l’heure de s’arrêter pour grignoter quelque chose. Philip met le cap vers le Marché de Santa Caterina, un endroit emblématique situé en pleine avenue Francesc Cambó, qui sait conjuguer le présent et le passé grâce à son pari engagé pour l’architecture contemporaine. Son toit ondulé et coloré inspiré du caractéristique « trencadis » de Gaudí souhaite la bienvenue à un espace rempli de produits stimulant la vue, l’odorat et, bien évidemment, le goût.

L’intérieur du marché, qui conserve encore certaines traces de son antiquité, s’additionne aux temps qui courent grâce à cette esthétique moderne. L’essence des produits des alentours et la qualité des fruits et des légumes les plus frais envahissent Philip, qui en déguste quelques-uns pendant qu’il se promène sous son auguste structure. Un retour à notre plus forte intimité qui nous rappelle l’importance de l’influence de la nature, un vrai délice pour tous les sens.

7. ZUMZEIG CINEMA

Les après-midis sont faits pour les cinémas. Plus particulièrement, pour ceux qui proposent une solution différente. Tel est le cas du Zumzeig Cinema, une coopérative qui mise sur des projections tout à fait éloignées de la commercialisation avec une offre qui va des documentaires et des essais audiovisuels aux films d’auteur. Philip s’achemine vers la rue Béjar, à seulement quelques minutes de l’arrêt de métro Hostafrancs, pour découvrir l’espace par lequel il sait qu’il sera profondément fasciné.

Une programmation bimensuelle qui a pour but d’enrichir la scène culturelle et d’éduquer le regard est la réponse à ses principes. L’espace, qui se positionne également comme un point de rencontre chaleureux pour créateurs et spectateurs, dispose de salles de projection qui n’ont rien à envier à celles d’autres cinémas importants. Un refuge confortable où échapper à l’agitation de la ville et où connaître d’autres réalités.

8. ESPAI JOLIU

Poblenou est un quartier qui, pendant ces dernières années, est devenu la maison de nombreux espaces proposant une solution différente. Espai Joliu, rue Badajoz, est l’un d’entre eux. Avec le caractère de ces lieux hybrides et uniques difficiles à trouver en dehors de Barcelone, cet entrepôt reconverti est l’endroit idéal pour déguster une offre gastronomique délicate aussi saine que nutritive.

Philip jette un œil aux murs ternes du local pendant qu’il boit son café. Son mobilier et son illumination chaleureuse situent l’espace comme un havre de paix où abandonner le chaos de la ville et où respirer la tranquillité. Entouré de plantes, de magazines et d’articles artisanaux, il soupire. Que demander de plus ?

9. INVENTORY

Rue Sant pere Més, à quelques minutes de l’Arc de Triomphe si touristique, se cache un vrai trésor pour les fans de la décoration et du style vintage. Ainsi le perçoit Philip lorsqu’il s’aventure dans la rue étroite qui héberge l’espace, et qui lui évoque la haute aristocratie de Barcelone. Inventory, concept store intégré dans le quartier typique de Ciutat Vella, le reçoit comme un endroit peuplé de détails et de nuances.

Cette boutique propose des objets de décoration de tous les styles et semblerait être conçue comme un amalgame dont les formes laissent à peine place au vide. Chaque petit objet et son histoire particulière sont une raison pour passer par la boutique, qui fera la joie de nombreux esprits créatifs et où l’on peut trouver les objets les plus curieux et les raretés les plus extraordinaires.

10. BUNKERS DU CARMEL

L’arrivée imminente du crépuscule oblige Philip à se dépêcher pour arriver à sa dernière destination : les Bunkers du Carmel. Le belvédère improvisé, un des plus hauts de la ville, promet un panorama unique de Barcelone depuis ce quartier plus éloigné de l’agglomération urbaine. Il est situé dans les ruines d’une défense antiaérienne de la Guerre Civile espagnole, et sa distance par rapport à la ville favorise l’observation de cette dernière dans sa totalité la plus complexe.

Philip s’assied sur une des corniches en ruine des bunkers et profite de cette redoutable perspective. Il n’hésite pas à jeter un coup d’œil à ses pieds et à parcourir du regard une ville aussi monumentale qu’immense, comblée de recoins à explorer. Dix espaces, dix suggestions. Dix façons de s’inspirer. En existe-t-il d’autres à découvrir?

Peut-être. Au prochain voyage.

Photo credits: Rubén Juan

You may also like