#throwbackthursday

 

JE L'AI / IL ME MANQUE : L'HISTOIRE DES FIGURINES

Pour beaucoup d'entre nous, les images sont un rappel à l'enfance, aux albums éternellement incomplets et aux immanquables sessions d'échange et “je l'ai / il me manque” pendant la récréation. C'est avec cet esprit que nous vous présentons #ThrowBackThursday, une rétrospection pour découvrir quelque chose de nouveau sur certains de nos produits préférés. Aujourd'hui, nous parlerons des autocollants et, plus précisément des images, un produit né en tant qu'outil marketing et devenu par la suite un objet de collection. Regardons leurs origines, le “cas” Liebig ainsi que les éditions Panini, indissolublement liés à l'histoire des images.

LA NAISSANCE ET LA DIFFUSION

Les premières images sont nées en France dans la seconde moitié du XIXème siècle et se sont diffusées rapidement dans le reste de l’Europe et aux États-Unis grâce à la rencontre entre l'impression chromolithographique et les exigences publicitaires créées par la révolution industrielle.

Pour de nombreux aspects différents de ceux d'aujourd'hui, les images du XIXème siècle étaient de petites impressions en couleurs contenant un message publicitaire que les commerçants et les grands magasins distribuaient à leurs clients pour les fidéliser. Vu le succès de la formule, les différentes lithographies commencèrent à imprimer des images ad hoc en insérant des détails qui rappelaient l'activité du commerçant ou des cartouches et des espaces blancs où insérer le nom du magasin.
Parmi les entreprises qui choisirent les images comme vecteur publicitaire, il faut absolument citer les producteurs de chocolat comme Sprüngli, Stollwerck, Nestlé et Suchard.

Imprimez vos étiquettes adhésives chez nous

Plusieurs formats pour satisfaire chaque exigence de projet!

Presque toujours anonymes, il est parfois possible de remonter à l'auteur des illustrations : c'est le cas des images réalisées par l'illustrateur français René Préjelan pour l'alcool de menthe Ricqlès.

Ad for Ricqlès Mint Alcohol, Paris-Lyon, 1900-04
Courtesy Museo della Figurina
Ad for Sprüngli, Zurich
Courtesy Museo della Figurina

LA SOCIÉTÉ LIEBIG

L'histoire des images n'aurait sans doute pas été la même sans l'apport essentiel de l'entreprise qui, plus que les autres, a lié son nom aux petits papiers imprimés : la Liebig, productrice du très fameux – du moins à l'époque - extrait de viande.

Dans un premier temps, elle se servit de chromolithographies déjà en commerce, puis les fit modifier selon ses besoins (pratique très courante à l'époque, dont le remplacement du gâteau par le très reconnaissable pot d'extrait de viande est un exemple emblématique), et pour finir, elle les fit dessiner en exclusivité pour ses clients. Dans de nombreux cas, elle faisait appel à des artistes célèbres à qui elle interdisait de signer leurs œuvres.

L'entreprise n'a pas seulement produit des images, mais aussi une énorme quantité de gadgets et d'objets imprimés, comme des menus, des marque-places, des sous-verres, des calendriers et beaucoup d'autres encore. Et pourtant, ce sont justement les images, distribuées initialement de manière occasionnelle, qui sont devenues le principal véhicule publicitaire de la société Liebig : on compte 1871 séries d'icônes publiées en différentes langues entre 1874 environ et 1975. Rien qu'entre 1890 et 1910 environ, à l'apogée des images Liebig, 755 séries furent émises, imprimées en 45 millions de copies pour un total de 250 millions d'images.

Ad for Liebig, 1878-83
Courtesy Museo della Figurina
Ad for Liebig, 1878-83
Courtesy Museo della Figurina
Ad for Liebig, London, 1902
Courtesy Museo della Figurina

L'IMAGE MODERNE

L’Italie sort de la Seconde Guerre Mondiale affligée, vaincue et divisée. C'est le sport qui a fait office de rassembleur : les extraordinaires performances de Coppi et Bartali dans le cyclisme, la légendaire aventure du Grande Torino dans le monde du football redonnèrent aux italiens l'enthousiasme et l'envie de rêver, leur offrant ainsi de nouveaux symboles auxquels s'identifier.

L'image moderne trouve ses racines dans ce climat s'affranchissant progressivement de son rôle publicitaire. Encore une fois, c'est le sport qui donna un élan aux initiatives des petites mais très dynamiques maisons d'édition qui, pleines de créativité et expérimentant de nouvelles formules, ont porté l'image, en quelques années seulement, au rang de filon éditorial à part entière.

Imprimez vos étiquettes adhésives chez nous

Plusieurs formats pour satisfaire chaque exigence de projet!

À l'ouverture de la saison de football 1961-62, débute la création de la première collection d'images de la marque Panini, appelée “Calciatori (Footballeurs)”. Réalisé de manière artisanale, cet album contient déjà les ingrédients qui feront de lui un phénomène éditorial les années suivantes : c'est ainsi que naissent les Editions Panini, dont les collections de pointe sont sans aucun doute celles dédiées au football et au sport en général mais la maison d'édition dédie aussi des albums aux animes les plus en vogue, comme par exemple Mazinga Zeta.

Mazinga Z, 1980
Courtesy Museo della Figurina

Pendant la phase initiale, chaque équipe de ligue 1 était représentée par 14 joueurs seulement, la couleur était souvent appliquée à la main sur des images obtenues à partir de photos en noir et blanc. La ligue 2 est apparue en 1963-64, les écussons des équipes de 3ème division, en revanche, sont apparus en 1967-68. Lors de cette saison, les écussons étaient laminés en argent et étaient autocollants.

Depuis le championnat de 1971-72, toutes les images devinrent autocollantes, faisant complètement oublier cette valeur ‘tactile’ qui semble avoir été un des plaisirs des collectionneurs, mais ouvrant le chemin à un produit qui deviendra bientôt autant iconique : les autocollants.

Page and cover for Panini Stickers, 1972
Courtesy Museo della Figurina

'The Fabulous Pixartprinting Time machine' est un projet éditorial en trois rubriques réalisé par Pixartprinting. Nous avions envie de vous présenter nos produits à partir d'un autre point de vue, c'est pourquoi nous avons collaboré avec le 'Museo della Figurina' de Modena pour cette deuxième rubrique​.

License: Creative Commons Attribution No Derivatives 4.0

Découvrez tous nos produits adhésifs

La solution la plus adaptée à vos projets!