Comment agencer la vitrine d’un magasin : idées et matériaux utiles

by

La vitrine d’un magasin est l’élément le plus puissant pour attirer les passants et les clients potentiels. Une carte de visite du point de vente qui sert à montrer de nouveaux produits, à mettre en évidence des promotions et à améliorer l’image de la marque.

Agencer une vitrine ne peut pas être une activité improvisée, car les  clients ne s’arrêtent en moyenne que 5 secondes pour la regarder et décider si entrer. Dans cet article, nous verrons donc les meilleures idées pour agencer les vitrines des magasins, avec des conseils utiles et un guide des matériaux à choisir pour créer une vitrine réussie.

Vitrine magasin : pourquoi l’agencer est encore utile ?

La fonction de la vitrine d’un magasin n’est  pas de montrer le plus de produits possible. À vrai dire, c’est  exactement le contraire. La vitrine doit inspirer le passant et le pousser le plus possible à entrer pour en découvrir davantage.

Ce concept peut être appliqué à n’importe quelle catégorie de produits : du magasin de chaussures au magasin de vêtements pour enfants, du magasin de jouets au magasin qui vend pratiquement toutes sortes de produits ou services. Bien évidemment, il ne s’agit pas  d’une règle écrite dans le marbre : il est bien sûr possible de positionner différents articles en vitrine, mais la réussite dépend de la stratégie de marketing adoptée en amont

 La vitrine conçue par Elemental pour Collection Couture de Stefano Pilati pour Ermenegildo Zegna, qui utilise des illusions optiques, des sons et des effets de lumière animés. Source

La vitrine correspond à la première étape de ce que l’on appelle le funnel de vente : il s’agit d’un schéma à entonnoir qui illustre où se trouve un utilisateur spécifique depuis le premier contact avec l’entreprise jusqu’au moment où il deviendra client. La partie supérieure de l’entonnoir est clairement plus ample et contient beaucoup plus de  clients, alors qu’en descendant, l’entonnoir rétrécit, tout comme le nombre d’utilisateurs, c’est-à-dire ceux qui sont plus  près de l’achat. Alors voici un schéma simplifié du funnel de vente :

  • Attirer: il s’agit de la première phase au cours de laquelle la vitrine joue un rôle crucial. Elle sert donc à “accrocher” le regard et l’intérêt du
  • Acquérir: le bon agencement de la vitrine encourage donc le client potentiel à entrer, et grâce à une bonne stratégie de Visual Merchandising, à faire son premier achat.
  • Fidéliser: à ce stade, il faut satisfaire au maximum le client, pour qu’il revienne  au magasin.

Voilà pourquoi avoir d’excellents agencements pour les vitrines est encore utile : cela sert à capter l’attention et à intriguer les personnes à tel point qu’entrer dans le magasin devient pour celles-ci une action irrésistible.

Agencements de vitrines magasins : les bonnes pratiques et les matériaux utiles

Alors comment agencer une vitrine qui attire et émerveille les passants ? Pour avoir du succès, il ne suffit pas de regrouper les produits à disposition et de les montrer. Il faut une bonne conception, qui peut être basée sur ces 7 règles simples.

1.Toujours partir de la cible

Avant de penser à la disposition des articles en vitrine, il faut penser à votre public cible. Qui voulez-vous attirer? Quels types de personnes bénéficieraient le plus de vos produits et services ? Les décisions ne viennent qu’après avoir répondu à ces questions. La vitrine doit avoir un objectif ciblé pour attirer les bons clients, mais ne doit pas être trop spécifique pour ne pas éloigner les acheteurs. Après avoir choisi les différents types de consommateurs auxquels vous adresser (par âge, sexe, habitudes, style de vie), vous pouvez penser à donner un caractère plus  classique, contemporain ou vintage à votre vitrine.

LaGalleria est une boutique à Yerevan, en Arménie. Pour promouvoir sa collection Printemps-Été 2017, le spécialiste de marketing Davit Muradyan a créé une série de superbes vitrines sur le thème de la jungle. Source

2.Disposer judicieusement les produits

C’est la règle de base si l’on veut obtenir un agencement de vitrine efficace. Il suffit de penser aux agencements des boutiques de mode et de les comparer aux vitrines de n’importe quel magasin de quartier. Les premières ont tendance à exposer moins de produits, mais en les valorisant au mieux. Cette règle s’applique à tout le monde, même à ceux qui ne vendent pas de produits ou services coûteux. Il faut procéder avec une sélection attentive de la marchandise, pour éviter “l’effet bazar””, autrement dit une vitrine trop chargée. Pour cela, il suffit de choisir un produit ou un groupe de produits sur lequel axer la vitrine, puis le changer éventuellement une fois par mois selon la saison ou les fêtes  (Noël, Saint-Valentin, Fête des pères et des mères, périodes de soldes et bien d’autres encore).

3.Raconter une histoire et suivre un thème

Après avoir décidé les produits à montrer, c’est le moment de passer à l’exposition à proprement parler. Le secret est de créer une scénographie à travers le récit d’une histoire, un outil très puissant pour attirer l’attention des personnes. Que ce soit une vitrine dédiée à Noël ou à une fête particulière, raconter une histoire signifie choisir un thème et aller en profondeur, en sélectionnant une particularité de cette saison spécifique. À Noël, par exemple, ce pourrait être des lutins, des rennes ou bien le village du Père Noël. Il existe un grand nombre d’éléments physiques pouvant être utilisés pour raconter une histoire dans une vitrine. Parmi les différents matériaux, vous pourrez utiliser les arrière-plans pour créer des fonds irrésistibles, très utiles parce  qu’ils peuvent montrer de très grandes images. Mais il y a aussi les adhésifs pour vitrines, pour personnaliser les messages à communiquer en fonction des saisons, ou bien les agencements pour les soldes ou les événements spéciaux. Pour cet usage, il est également possible  d’insérer des affiches de différents formats pouvant aussi être encadrées.

Les fantastiques vitrines de Bergdorf Goodman. Source

4.N’oubliez pas le Point Focal

Une fois le thème choisi, il faut disposer physiquement les produits dans la vitrine. À ce stade, il est opportun de créer le fameux point focal, autrement dit une zone où le regard du client est attiré, et de disposer à cet endroit le produit le plus important de la vitrine. Habituellement, le point focal correspond à un cercle de 0,80-1 mètre de diamètre et est  positionné au centre à unehauteur d’environ 1,5 mètres.

5.Choisir les couleurs appropriées

Après avoir choisi le thème, il faut insérer les couleurs à assortir, qui doivent évidemment être toutes coordonnées. Il est opportun de choisir une couleur principale et au maximum deux couleurs secondaires, selon les saisons. Pour la période de Noël, les couleurs rouge, blanc, or, bleu et argent. Pour le printemps, les couleurs pastel, tandis que pour une vitrine estivale, toutes les couleurs fortes comme le jaune, le sable, l’orange, le bleu ciel. Pour finir, en automne, les couleurs brûlées comme le prune, le beige ou le bordeaux sont parfaites.

6.Initiatives et remises

Les remises et initiatives particulières communiquées en vitrine sont toujours gagnantes. Par exemple, il est possible d’organiser des événements à l’intérieur du magasin, des jeux, des tirages au sort ou bien des soldes à des périodes particulières del’année. Ils peuvent être communiqués en vitrine au moyen de vitrophanies, qui évitent la création de panneaux artisanaux (définitivement moins professionnels).

Source

7.Choisir le bon éclairage

L’éclairage, qu’il soit intérieur ou extérieur, est un autre aspect fondamental de l’agencement d’une vitrine. Si l’on choisit une scénographie aux couleurs claires, il faudra veiller à ne pas exagérer avec l’éclairage, afin d’éviter les reflets gênants. À l’inverse, si l’on utilise des produits ou des décorations dans les tons foncés ou dans des matériaux opaques ayant tendance à absorber les rayons lumineux, il faudra régler les lumières en conséquence. Il est possible d’utiliser des spots LED pour éclairer directement les produits ou d’appliquer des lumières LED sous forme de bande, qui peuvent également changer de couleur selon l’agencement. Un bon éclairage permet à la vitrine de se démarquer des autres et surtout, grâce aux LED à basse consommation, d’être  active même le soir, lorsque les autres “dorment”.

Idées pour vitrines de magasins en mesure d’inspirer et d’attirer les clients

Des marques les plus connues aux petits magasins, nombreux sont les exemples créatifs pouvant inspirer de nouvelles idées pour agencer les vitrines des magasins : en voici 3 très particulières.

1.Barneys à New York

Une vitrine qui a été créée avec une exhibition en personne. Pour se démarquer des autres vitrines sur le thème de Noël, Barneys a engagé les sculpteurs de l’Okamato Studio, qui ont sculpté des blocs de glace sur le thème de Noël, en portant des combinaisons, des gants et des écharpes de la marque. Une démonstration en personne qui a mis en valeur les produits (portés par des personnes, pas des mannequins), mais qui a également attiré l’attention de nombreux badauds pendant des dizaines de minutes. Par ailleurs, cette vitrine-spectacle a permis aux personnes de créer des contenus à partager sur les réseaux sociaux. Il s’agit donc d’une initiative qui peut bien sûr être réalisée même “en petit” avec de véritables spectacles à l’intérieur de la vitrine. Cela permet de faire quelque chose de complètement différent par rapport à la concurrence, qui attire la curiosité des passants et qui, par la même occasion, développe la diffusion en ligne des produits, grâce aux contenus générés spontanément par les utilisateurs.

Source

2.Type, librairie

Un autre exemple d’idée créative arrive de la librairie indépendante Type, devenue célèbre à Toronto pour ses vitrines fascinantes et très animées. Tout le mérite revient  à Kalpna Patel, qui crée une grande partie de son travail en utilisant simplement du papier et de la colle. Ici, elle a créé une vitrine parfaite pour l’hiver, où elle a inséré chaque livre à l’intérieur de petites “maisons” de style scandinave. Il n’y a aucun élément coûteux, mais un thème spécifique, en l’occurrence celui de la maison, de la protection et du confort, qui inspire et attire l’attention des clients, grâce aux nombreuses couleurs exposées.

Source

3.Harvey Nichols

Pour une de ses vitrines de Noël, Harvey Nichols a quant à lui choisi d’exagérer, en présentant une esthétique glam, presque de discothèque. Il l’a fait en utilisant des étoiles, des néons et une multitude de paillettes. Pour créer cette vitrine extravagante dans le magasin de Knightsbridge, à Londres, il a utilisé 5 370 mètres de bandes lumineuses LED, des milliers de boules, des néons en forme de sphère et bien d’autres encore. C’est certainement exagéré, mais l’effet est particulièrement scintillant.

Source

You may also like