Les meilleures villes d’Europe pour travailler à distance cet été

by

On les appelle les nomades numériques : ce sont les freelances qui, grâce à leur capacité de travail à distance, se déplacent de ville en ville en emportant avec eux leur ordinateur et leurs projets. Ce sont également les professionnels libéraux aux habitudes plus sédentaires qui peuvent décider de prendre quelques mois de workation : un mixte entre travail (work) et vacances (vacation) qui, à condition d’être bien géré, peut donner lieu à de réels avantages. On peut, par exemple, profiter des villes en vivant comme les locaux sans avoir à jouer les touristes pressés et se créer un réseau de contacts utiles comprenant des clients, de potentiels collaborateurs, mais aussi et surtout des amis.

Pour les nomades numériques experts ou freelances désirant s’éloigner de la routine, nous avons établi une courte liste des meilleurs lieux d’où travailler à distance cet été en Europe. Bien entendu, nous n’avons pas oublié les quelques éléments indispensables aux nomades numériques : un ordinateur portable, une bonne connexion à Internet et un environnement aussi ouvert, familier et stimulant que possible (sans oublier une bonne bière à prix raisonnable).

Italie

Catane et l’Etna, une excellente destination où pratiquer le trekking et l’escalade si vous vous lassez de la plage. Photo : flickr/mauro cacciola [CC BY 2.0]

Devenir nomade numérique ne signifie pas forcément aller à l’autre bout du monde. L’Italie offre de nombreuses opportunités aux freelances – italiens ou non – qui veulent découvrir la célèbre botte en continuant à travailler à distance sur leurs projets. Catane, par exemple : la deuxième plus grande ville de Sicile dispose d’un écosystème d’innovation en pleine effervescence, d’un aéroport international permettant de garder facilement le contact avec le reste de l’Europe, et surtout d’une vie culturelle jeune et internationale.

Matera est une autre destination à prendre en compte, notamment en raison du succès de sa candidature à la Capitale culturelle européenne 2019. Ces dernières années, cette ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO a vu naître différentes initiatives comme Materahub – un consortium hautement innovant et actif soutenant le développement de start-ups, d’entrepreneurs en herbe et de nouvelles institutions grâce aux projets européens – et Casa Netural, un espace de coworking rural et une pépinière d’entreprises développant des idées particulièrement intéressantes, parmi lesquelles des organisateurs de promenades écologiques sur le territoire italien.

Nomade numérique et freelances locaux dans les bureaux de la Warehouse Coworking Factory. Photo : Warehouse Coworking Factory

En se déplaçant vers le Nord, sur la côte dynamique des Marches, on arrive à Marotta. Cette petite ville située sur la côte adriatique – entre une plage bondée et aménagée et les collines tranquilles de l’arrière-pays – a réussi, ces dernières années, à devenir une destination prisée par les freelances du monde entier : on y trouve un jeune Allemand qui aménage l’intérieur de yachts et qui a trouvé ici de parfaits collaborateurs, une créatrice mexicaine, un metteur en scène venu de Bratislava et un nomade numérique originaire des États-Unis. Au milieu de tout cela, on découvre le Warehouse Coworking Factory, un vieux magasin transformé en espace de travail et d’expériences pour freelances. Cet espace de coworking fait partie de réseaux internationaux (parmi lesquels European Creative Hubs Network et Alpe Adria Coworking Network) et propose également une offre de workation ainsi que des formations intéressantes et des rencontres plus informelles. L’atmosphère chaleureuse et familiale est une raison supplémentaire pour découvrir les différentes activités de la côte en bonne compagnie.

Grande Canarie

Plage de Las Canteras, Las Palmas. Photo : flickr/El Coleccionista de Instantes [CC BY-SA 2.0]

La deuxième île la plus peuplée des Canaries devient une destination de plus en plus fréquentée par les nomades numériques du monde entier. C’est probablement l’endroit le plus adapté pour ceux qui veulent s’éloigner un peu de la terre ferme sans pour autant renoncer à une connexion Internet rapide (24 Mbits/s) et des dépenses raisonnables. De nombreux espaces de coworking ont récemment ouvert leurs portes à Las Palmas, et nous n’avons trouvé aucun réel inconvénient à travailler à la mer pendant quelques mois. Cela peut être l’occasion de prendre des cours de surf à Las Canteras, la plage de la ville principale qui s’étend sur des kilomètres à partir du centre, ou de profiter de la vie devant un verre de Tinto de Verano dans la vieille ville de Vegueta.

Berlin

L’un des espaces de coworking de l’association à but non lucratif Mitosis à Schillerkiez. Photo : Sebastian Backhaus

Le mythe de Berlin n’est pas encore écorné et la capitale allemande fait partie des meilleures villes où passer quelques mois (voire plus) et d’où travailler à distance. L’augmentation du coût du logement ces dernières années est contrebalancée par les avantages proposés par ce qui est sans doute la capitale européenne de la culture. Bien structurée, la scène numérique berlinoise regorge de talents venus de l’Europe entière. Nous conseillons aux Italiens débarquant dans cette ville de prendre contact avec Digitaly : une communauté italo-berlinoise travaillant dans le numérique. Dans certains quartiers, vous pouvez trouver des espaces de coworking à quasiment tous les coins de rue, dont le légendaire et surpeuplé Sankt Oberholz. Si vous recherchez une atmosphère plus familiale, nous vous conseillons Mitosis, une association à but non lucratif proposant des espaces de coworking dans deux des quartiers les plus vivants de Berlin : Neukölln et Schillerkiez.

L’Europe de l’Est

Budapest fait désormais partie des villes les plus prisées par les freelances à la recherche de nouvelles idées et avides de découvertes. Il s’agit en effet d’une fenêtre ouverte sur l’Europe de l’Est : une ville en plein essor aux contradictions fascinantes. Né en 2009, Loffice, groupe pionnier de la révolution numérique de la ville, possède aujourd’hui 4 espaces de coworking dans la capitale hongroise et à Vienne. Budapest offre une scène culturelle très active et originale, et pourrait constituer une première étape avant de poursuivre le voyage, et le travail, vers Bucarest ou les Balkans.

Pour approfondir ces conseils ou rechercher votre destination idéale, nous vous suggérons de jeter un œil à Nomad List. Par le biais de ce portail, vous pouvez choisir des paramètres qui vous intéressent (coût de la vie, qualité de la connexion Internet, climat, proximité d’une plage) pour sélectionner les villes les plus adaptées à vos exigences pour pouvoir travailler à distance.

You may also like