La sérigraphie numérique, comment ça marche?

by

Sur ce blog, nous avons souvent parlé des techniques d’impression numérique, de l’offset numérique – avec la technologie HP Indigo qui, outre les avantages propres au numérique, offre également une excellente qualité d’impression – aux finitions numériques, la touche finale pouvant donner aux impressions un aspect particulier pour améliorer leur fonctionnalité, ou simplement les personnaliser.

Dans tous les cas, le numérique présente un énorme avantage, celui de rendre possible l’impression en tirage limité – voire en un seul exemplaire – tout en maintenant des prix avantageux.

Poursuivons donc notre voyage à la découverte de l’impression numérique en nous intéressant à une autre technologie utilisée par les imprimeurs de Pixartprinting : la sérigraphie numérique sur tissu!

De la sérigraphie traditionnelle à la sérigraphie numérique

Exemple de sérigraphie réalisée à la main. Image : unsplash/emarts emarts
Exemple de sérigraphie réalisée à la main. Image : unsplash/emarts emarts

Pour imprimer sur du tissu, plusieurs méthodes existent, comme nous l’avons déjà évoqué en détail sur notre blog. La plus traditionnelle et la plus ancienne est la sérigraphie.

La sérigraphie traditionnelle et la sérigraphie industrielle utilisent toutes deux des écrans de sérigraphie, c’est-à-dire des toiles perméables tendues sur des cadres rigides laissant passer l’encre sur la surface du tissu sur laquelle elles sont posées. Cette méthode garantit la qualité et la rapidité d’exécution, mais la préparation de ces écrans implique un travail artisanal et une dépense initiale qui n’est rentabilisée qu’en cas de tirages élevés du même sujet.

Contrant les faiblesses de l’impression traditionnelle, la sérigraphie numérique permet d’imprimer en quantité limitée, voire en un seul exemplaire, tout en maintenant des prix compétitifs. Découvrons comment fonctionne cette technique.

Comment fonctionne la sérigraphie numérique Kornit ?

Pour réaliser une impression numérique, la machine dépose tout d’abord sur le tissu un apprêt permettant à l’encre d’adhérer à la surface voulue. En langage technique, cet apprêt est aussi appelé « primer« , et est généralement composé d’acide acétique.

La surface du tissu est alors prête à recevoir et retenir un type d’encre spécifique en quadrichromie adapté à l’impression textile. Le tissu est ensuite séché à l’air chaud.

L’image ou le graphisme à imprimer passe directement de l’ordinateur à l’impression. Cette technologie a l’avantage d’éviter la préparation manuelle de l’écran de sérigraphie et de permettre au client de modifier virtuellement son graphisme à chaque impression.

La technologie utilisée depuis plus de cinq ans chez Pixartprinting pour l’impression numérique sur tissu a été développée par Kornit, une multinationale innovante spécialisée dans l’impression textile.

Imprimer un T-shirt avec Pixartprinting

Grâce à ce système, on peut imprimer l’image ou le graphisme de son choix sur différents articles textiles allant des traditionnels T-shirts aux casquettes, en passant par les drapeaux et les housses de vêtements en tissu.

Le catalogue de Pixartprinting propose par exemple l’impression numérique sur T-shirt. Vous pouvez imprimer au recto, au verso ou sur les deux faces et, grâce à la technologie numérique, vous pouvez également vous limiter à l’impression d’un seul article. Le prix reste avantageux, même pour un seul exemplaire, et tourne autour des 13 €.

You may also like