#Printstories : Silvia et son présentoir pour l’exposition de ses œuvres imprimées

by

« Le capuchon ne fait pas le moine ».

Ce proverbe, rarement entendu de nos jours, signifie que l’apparence extérieure d’un objet ne signifie pas nécessairement qu’il contient quelque chose de substantiel.

De la même manière, nous ne devons pas juger un livre par sa couverture : nous devons d’abord le lire avant de pouvoir en évaluer la valeur.

Néanmoins, l’esthétique est très importante, car sans donner forme à quelque chose, il est difficile de promouvoir sa valeur et de faire ressortir sa substance. Une idée qui est sans doute venue à Silvia lorsqu’elle a envisagé de créer un présentoir en carton avec une pochette sur le devant pour présenter ses travaux d’illustratrice et de designer.

Silvia avait besoin d’un cadre approprié pour ses œuvres imprimées – quelque chose pour les rendre instantanément visibles, pour les mettre en valeur et pour inviter les gens à les prendre, à les feuilleter et à les emporter chez eux. Elle avait besoin d’un assistant qui ne se lasserait pas et qui pourrait être partout à la fois. Quelqu’un qui pourrait parler d’elle et de ses idées, mais sans utiliser sa voix. Quelqu’un qui serait toujours disponible pour distribuer ses œuvres à toute personne intéressée. Quelqu’un avec une incroyable présence scénique, qui pourrait attirer l’attention des gens en un instant.

Le présentoir en carton portrait avec une poche frontale qu’elle a créé avec l’aide de Pixartprinting était parfait. Et le voici : prêt à montrer le savoir-faire et les illustrations de Silvia lors de salons et d’événements, rendant ses volumes de papier illustrés faciles à parcourir.

Le présentoir correspond parfaitement à l’image de sa marque et au reste de son merchandising, et nous sommes sûrs qu’il l’a aidée à attirer l’attention des gens et à nouer des contacts précieux dans le secteur, en élargissant son réseau et en lui offrant ainsi des possibilités de croissance professionnelle et personnelle.

Dans l’interview ci-dessous, nous découvrons d’où est venue l’idée du présentoir, comment il a été développé et s’il a répondu aux attentes.

En espérant que vous l’apprécierez ! Voici l’article fini qui vous ravira !

Qui êtes-vous ? Parlez-nous de vous, de ce que vous faites dans la vie, de vos rêves, de vos aspirations et de vos talents. Un portrait court mais fidèle !

Bonjour à tous, je m’appelle Silvia Bessero, ou Bess dans le monde de l’illustration et de la bande dessinée ! Je suis une artiste émergente, et quand je ne suis pas occupée à enduire mes illustrations sur d’innocentes feuilles de papier, j’aime créer des logos et travailler sur des projets de conception graphique. J’ai participé à plusieurs livres d’art auto-publiés et je suis actuellement illustratrice chez Shui Entertainment.

Avant de nous dire comment votre idée est née, pouvez-vous expliquer à nos lecteurs ce que vous avez finalement produit en utilisant nos services d’impression ?

J’ai créé et commandé une gamme de présentoirs et d’autres produits sur le site web, et le dernier arrivé a été Cannes, un présentoir avec une poche frontale, parfait pour contenir mes livres A4.

Revenons au moment où tout a commencé. Quand avez-vous eu l’idée de ce design ? Y a-t-il eu quelque chose qui a fait naître l’idée ? Êtes-vous tombé dessus par hasard ? Parlez-nous un peu de la façon dont vous avez élaboré le concept.

Cela fait quelques mois que je vais dans des salons de la bande dessinée et de l’illustration pour me faire connaître et présenter mes produits. J’avais donc besoin de divers matériels promotionnels pour décorer mon stand. J’ai notamment acheté ce présentoir avec une pochette, qui était génial pour présenter mes livres sous leur meilleur jour.

Une fois que vous avez trouvé la bonne idée, vous devez vous fixer un objectif. Que vouliez-vous réaliser avec votre idée ? Quel est le but ultime de votre travail ?

Je cherchais un présentoir qui corresponde au style et aux couleurs que j’avais choisis pour mon stand, afin que tout soit bien présenté aux visiteurs et que l’attention soit centrée sur mes livres : un présentoir vertical donne aux produits une visibilité bien plus grande que le simple fait de les exposer à plat sur un bureau, et lors d’un événement, lorsqu’il y a beaucoup de monde et qu’il y a un grand choix de produits, il est crucial de pouvoir attirer l’attention des gens aux bons endroits.

Une fois l’idée du design et l’objectif à atteindre triés, il ne restait plus qu’à le créer ! Comment avez-vous fait ? Quelles ont été les phases de conception et combien y en a-t-il eues ? Parlez-nous du processus qui a donné vie à votre idée et l’a rendue prête à être imprimée.

Bien que j’aie déjà fait un peu de graphisme, c’était la première fois que je concevais un présentoir. La première chose que j’ai faite a donc été de regarder en ligne pour voir les choses que j’aimais et n’aimais pas dans les différents exemples que j’ai réussi à trouver. Il est beaucoup plus facile de concevoir un design quand on est sûr de son style préféré ! J’ai fait quelques essais et après avoir apporté les corrections nécessaires, j’ai téléchargé le modèle sur votre site web et commencé à travailler sur mon ordinateur !

Il était alors temps d’imprimer ! Comment avez-vous utilisé l’impression à la demande pour produire votre dessin ? Quels matériaux avez-vous utilisés ?

L’impression à la demande à partir du site web n’aurait pas pu être plus facile : après avoir téléchargé le modèle, je l’ai importé dans mon logiciel de conception graphique et j’ai ajouté à la mise en page le dessin que j’avais fait précédemment sur papier.

Le matériau dont est fait le stand est idéal pour l’usage auquel il est destiné : il est léger et compact, ce qui signifie que je peux facilement le transporter lors d’événements sans qu’il ne soit gêné ou endommagé.

Une fois le produit réalisé, il était temps de commencer à l’utiliser. Dans votre cas, l’objectif était d’imprimer un présentoir avec une pochette frontale. Qu’avez-vous ressenti en le voyant sous vos propres yeux ?

Il est toujours passionnant de voir un projet que vous avez suivi depuis l’idée initiale jusqu’à la conception se concrétiser. Vous avez alors ce petit souci qui vous fait arracher l’emballage pour vous assurer que le produit est exactement comme vous l’avez imaginé ! Dès qu’il est sorti de la boîte, je l’ai assemblé rapidement et j’ai mis ma série de livres dans la poche : J’avais hâte de les voir ensemble !

Ce n’est que le début ! Quels autres projets avez-vous prévus pour l’avenir ? Pouvez-vous nous en parler ?

Deux volumes auxquels j’ai participé vont paraître très prochainement : De Humanitate Florae, un livre d’art collectif auto-publié sur le thème de la nature (les illustrations seront également présentées dans une exposition à Murabilia à Lucca, en Italie, du 6 au 8 septembre), et le premier volume de Vitamin Sea, le magazine de Shui Entertainment qui propose des bandes dessinées, des nouvelles, de la poésie, des interviews et bien d’autres choses encore, qui devrait sortir en août. Ces deux livres en couleur de format A4 sont parfaits pour être exposés dans un présentoir !

…C’est le début d’un voyage artistique sur lequel je m’efforcerai de toujours faire de mon mieux !

You may also like