Comment bien organiser votre présence phygitale lors d’un prochain salon

by

Les salons, et (en général) tous les événements sectoriels, représentent un des leviers du marketing et de la communication les plus utilisés, par les entrepreneurs et les dirigeants d’entreprises de toutes tailles, pour promouvoir leur activité professionnelle et entrer en contact avec le public B2C et B2B.

Les raisons ? Elles sont nombreuses. Je vous en donne trois.

  1. Rencontrer physiquement les personnes et leur présenter concrètement le produit, tout en collectant les contacts indispensables au développement de la base de données marketing. Il s’agit d’une raison fondamentale dans le cas de produits complexes ou élaborés avec des matériaux particuliers, pour lesquels un simple visuel (papier ou numérique) ne suffit pas.
  2. Enrichir sa propre stratégie de SEO local : participer à un salon, dans un contexte local, proche des bureaux de la société par exemple, peut s’avérer utile pour améliorer le positionnement de l’entreprise dans les résultats des recherches en ligne dans une zone géographique précise.
  3. Exploiter la portée exponentielle de l’événement : nous savons qu’agir ne suffit plus et qu’il faut aussi communiquer sur nos actions. Tout événement physique vient à l’appui de cette maxime, car en effet – s’il est suivi d’une bonne communication – il peut amplifier grandement les limites physiques de l’événement lui-même. Surtout lorsqu’il s’agit de foires nationales, et de surcroît, internationales.

Ce troisième point ouvre des perspectives de communication et de marketing très intéressantes, à condition de savoir comment faire se converger le physique et le digital.

Quand physique et digital se rencontrent

On parle désormais de phygital pour définir l’intégration entre le monde physique et les espaces numériques en vue de créer quelque chose dont la valeur dépasse la somme des bénéfices garantis par chaque élément séparément.

Ce terme est très à la mode et fait tache d’huile, notamment parce que – comme vous l’avez probablement deviné – les (nombreuses !) possibilités d’élargissement ne manquent pas. Pour ce faire, un changement de mentalité s’avère cependant nécessaire.

La question n’est pas de savoir s’il faut ouvrir ou pas une boutique de e-commerce mais plutôt de comprendre et d’« embrasser » en totalité le monde virtuel au travers des objets et des environnements interconnectés en réseau qui l’animent.

Une fois comprise cette profonde révolution des mentalités, nous pouvons envisager les outils et solutions les plus efficaces pour organiser une présence phygitale sur votre prochain salon – avec un regard tout particulier porté sur :

  • l’analyse des réseaux sociaux,
  • le live vidéo,
  • l’utilisation savante des codes QR.

Analyse des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ne sont pas uniquement des outils et des plateformes. Les réseaux sociaux, c’est nous ! En effet, tout moment rassembleur génère un réseau social de personnes qui se retrouvent autour d’une thématique et dialoguent entre eux – en dehors de tout canal.

Lors d’un salon ou de tout autre événement sectoriel, la capacité de faire naître des conversations autour d’une thématique professionnelle, d’un produit, d’une innovation, repose en général sur le hashtag officiel de l’événement, c’est-à-dire le mot-clé précédé du symbole # utilisé par les utilisateurs en ligne, dans les contenus générés (tweet, post Facebook, photos…) pendant sa durée de vie.

Bluenod est un outil peu cher et très utile permettant de visualiser les abonnés Twitter participant aux conversations autour d’un hashtag spécifique. On peut tout dire de Twitter mais on ne peut nier que c’est le principal réseau social utilisé pendant de tels événements ! Il suffit de saisir le mot-clé dans le moteur de recherche du site internet et la plateforme indique la forme et la composition du réseau d’utilisateurs en train d’interagir autour de tel ou tel hashtag, dans une période donnée.

👉 pourquoi l’utiliser ?

Pour cartographier les personnes vraisemblablement intéressées par un sujet (au point d’en « parler » en ligne en partageant leurs impressions) et démontrant toutes un intérêt commun pour la thématique du salon. Une fois cartographiés, les utilisateurs peuvent faire l’objet de campagnes Twitter Marketing ciblées, qui les transforment en un véritable public cible.

Live Vidéo

Parmi les désagréments liés aux événements de type salon, un des plus fâcheux est le fait de ne pas avoir pu ou de ne pas avoir réussi à y participer. En effet, les entreprises ont souvent accès aux coulisses et à des zones privées interdites aux autres participants. En pur style « brand journalist », tout ceci peut se transformer en une belle occasion de storytelling et de récit d’entreprise.

Les outils à disposition sont désormais infinis, et les barrières empêchant l’accès aux technologies disparaissent avec le temps. Il suffit désormais d’un smartphone performant et de fonctionnalités disponibles grâce à Instagram et Facebook (par exemple, en termes de Stories) pour obtenir de bons résultats dès les premiers essais.

Bien sûr, comme dans tout enregistrement vidéo qui se respecte, vous devez être attentif aux réglages, en vérifiant les totems, les présentoirs, les gadgets comme si vous étiez en train de préparer un petit film. Rien ne doit être laissé au hasard, pour ne pas créer d’effets boomerang, notamment à cause de l’immédiateté du partage et de la viralité de ces petites Stories. Ayez à l’esprit que le buzz n’a pas toujours un effet positif. À ce propos, voici quelques conseils pour que vos clients parlent de vous et de votre marque sur les médias sociaux.

👉 pourquoi l’utiliser ?

Pour impliquer et engager les gens dans le storytelling de l’entreprise, en racontant votre point de vue inédit (et privilégié) sur le salon !

Code QR

Depuis quelques années, on assiste discrètement au retour des codes QR !

Par le biais d’un code QR figurant sur les tracts publicitaires de votre entreprise ou sur les catalogues des produits, ou même dans certaines zones spécifiques du salon, vous invitez le visiteur à aller retirer un « prix » – un gadget, une petite surprise promotionnelle… c’est l’intention qui compte ! – auprès de votre stand. En échange du gadget, vous lui demandez de remplir un formulaire en ligne avec quelques-unes de ses données personnelles (nom, prénom, entreprise, email, etc.). Il vous est ainsi possible d’exploiter tout le potentiel du code QR.

De quoi avez-vous besoin ? D’un simple générateur de QR Code.

👉 pourquoi l’utiliser ?

Pour élargir votre base de données de contacts en impactant les utilisateurs grâce à un objet de faible valeur (économique) pour vous, mais de grande valeur (affective) pour eux. Le tout, en augmentant le nombre de visites sur votre stand !

Conclusions

Comme vous avez pu le constater, organiser une présence phygitale est plus difficile à dire qu’à faire. Je ne vous ai indiqué que trois possibilités, mais il en existe encore bien d’autres.

À quel événement votre entreprise va-t-elle bientôt participer ? Combien et quelles idées de marketing et de communication êtes-vous déjà prêts à mettre en œuvre ?

You may also like