LE POÈTE D’EAU DOUCE

by

En voilà un passe-temps ! Claude Lévi Strauss définissait le Bricolage comme la mise en pratique de la capacité à inventer mythes et autres légendes, un comportement bien connu des poètes !
La poésie de l’autoproduction, dans ses différentes variantes, revêt plusieurs formes.

Pas étonnant, donc, qu’un bricoleur habile soit en mesure de concevoir une barque.
Cette personne a sciemment utilisé un matériau inhabituel appelé PVC alvéolaire, dont la principale fonction n’est pas la navigation, mais l’affichage publicitaire en extérieur, comme le savent les clients de Pixartprinting.

Alvinn Bigot a démontré que les panneaux en PVC alvéolaire étaient tellement souples et légers qu’ils étaient parfaits pour la fabrication d’embarcations souples et légères par excellence : les kayaks.

Nous avons interrogé ce jeune designer français passionné de nature, de  bricolage… et d’économies. Voici comment il présente son idée extraordinaire et comment il l’a mise en œuvre.

Bonjour Alvinn. Designer, tu vis en Normandie. Qu’est-ce qui te passionne tant dans le kayak?
Je ne suis pas un grand kayakiste, mais j’aime m’entourer de nature et découvrir des endroits sous un nouvel angle. C’est ce que j’ai pu faire en traversant la Spree, à Berlin, ou encore au Canada, ou à Saint Céneri-le-Gérei, l’un des plus beaux villages de France.

Comment t’es venue l’idée de construire un kayak en PVC alvéolaire?
Il y a quelque temps, j’ai découvert un projet sur Kickstarter : l’Oru Kayak. Je voulais l’essayer, mais c’était trop cher (environ 800 $). Amateur de bricolage, j’ai décidé de construire mon propre kayak en m’inspirant de l’Oru. J’ai fait de nombreux origamis pour trouver le prototype adapté qui pourrait être reconstruit dans des dimensions réelles. J’ai choisi le PVC alvéolaire en suivant les conseils de Paul Elkins, un expert en bricolage sur YouTube, qui l’utilise pour fabriquer, par exemple, des embarcations. Je me suis dit que si ça marchait pour Paul..

En combien de temps as-tu construit ton prototype?
En 3 jours environ, parce que j’ai dû chercher des solutions pour la rigidité. Mon tutoriel montre comment le faire en 1 ou 2 jours.
Soyons clairs, l’objet breveté de départ, c’est l’Oru Kayak. Moi, j’ai simplement voulu partager la possibilité de réaliser un produit aussi coûteux de la manière la plus économique qui soit.

Pourquoi as-tu choisi les produits Pixartprinting ?
Je fais imprimer chez Pixartprinting de nombreux supports pour mes clients : flyers, roll-up, bâches. Après de longues heures à chercher un PVC alvéolaire de grande taille sur le territoire français sans jamais trouver les dimensions adaptées, j’ai fini par tomber dessus par hasard.  Un jour, j’ai dû faire imprimer un panneau de grande dimension et j’ai vu les mots « PVC alvéolaire » sur le site de Pixartprinting. Super : la taille la plus grande était de 300×200 cm ! Pas exactement la dimension idéale (qui aurait été 360×150), mais pour un prototype c’était parfait.

Combien cela t’a-t-il coûté ? Et combien aurais-tu dépensé pour acheter un kayak  »  traditionnel » ?
Le projet fini m’est revenu à environ 100 à 120 €. Un kayak standard, c’est beaucoup plus cher. Le kayak Oru est vendu 1 600 € en France. Les modèles les moins chers sont aux alentours de 600 €, soit 6 fois plus chers que le mien.

Et ce kayak, il fonctionne ? Il est résistant ?
Il fonctionne assez bien, mais il a tout de même quelques défauts. Une personne de plus de 1,75 m aura du mal à entrer et à sortir du kayak et rencontrera des problèmes de stabilité. Il faudra également revoir sa solidité. D’un autre côté, il peut se ranger facilement et prend peu de place une fois plié.

L’as-tu déjà utilisé pour de longues balades sur l’eau?
Non, pas encore, principalement à cause du froid. Mais j’ai fait mon premier test sur l’eau en novembre.
Je le perfectionnerai cet été. En attendant, je pense utiliser d’autres produits de Pixartpriting pour réaliser de nouvelles idées, notamment des lampes. J’ai envie d’en faire une en forme de tête de cerf et une autre en forme d’Hoverboard. De véritables objets collector !

Pour conclure, gardons à l’esprit le slogan d’une célèbre publicité américaine pour une colle forte. Alors qu’une vraie carrosserie de voiture trône sur un gigantesque poster, l’accroche stipule : SuperX. Colle même les tasses à café.
Et si le PVC alvéolaire permet de naviguer en pagayant en toute sécurité, imaginez ce qu’il peut faire pour vos publicités !

You may also like