Comment créer un logo? Étapes de conception, logiciels et conseils

by

Comment s’y prend-on pour créer un logo efficace ? Cette question, nous nous la sommes déjà posée dans l’article portant sur l’ADN d’un logo réussi, dans lequel nous avons passé en revue des exemples de logos connus ayant porté leurs fruits. Nous savons bien qu’il n’existe aucune formule magique, aucune recette ni aucun gourou capable de garantir le succès d’un logo. La seule solution est de passer par toutes les étapes nécessaires permettant de concevoir avec soin son projet.     

Ces étapes, nous vous les détaillons dans cet article consacré aux coulisses de la création de logos. L’objectif est de donner quelques conseils utiles aux professionnels des arts graphiques, et d’aider les amateurs à créer leur logo en utilisant les outils adéquats. En fin d’article, vous trouverez également des logiciels permettant de créer des logos en ligne, ainsi que des livres à lire pour approfondir vos connaissances en matière de conception de logos. Ne perdons pas de temps, et plongeons directement dans le vif du sujet !

Création d’un logo professionnel: les différentes étapes de conception

Après avoir pénétré dans le bureau du graphiste, nous nous installons à ses côtés et l’observons alors qu’il ouvre le brief envoyé par son client pour la création d’un nouveau logo entreprise.

Première étape: le graphiste prend attentivement connaissance du brief

Après l’entretien avec le client, le brief permet d’acquérir une connaissance plus approfondie de l’entreprise, de son identité, de ses valeurs, de ses points forts, des avantages de ses produits ou services et de la cible à laquelle elle s’adresse. Le brief vous permet également d' »apprécier » les goûts du client, en l’interrogeant sur les logos qui lui plaisent le plus ou sur l’idée qu’il se fait du sien, ou encore sur les couleurs et les éléments graphiques qu’il souhaite y retrouver. Bien entendu, vous n’êtes pas obligés de vous en tenir à ses indications si vous les jugez peu pertinentes. Tout se discute !

Deuxième étape: le graphiste se tortille sur sa chaise en cherchant l’inspiration

Cette étape est de loin la plus difficile, car il n’existe aucun véritable moyen de trouver des idées, mais on peut toutefois se faciliter la tâche. Par exemple, pensez aux valeurs et aux mots-clés propres à l’entreprise. N’oubliez d’ailleurs pas d’ajouter ces questions au brief, car elles sont fondamentales. Notez ces mots-clés et laissez parler votre imagination, ou bien repérez les concepts revenant le plus souvent dans le brief et laissez-vous porter.

Inspirez-vous également des éléments existants en jetant un œil aux logos des concurrents afin de vous faire une idée du type de communication du secteur. Votre logo peut bien sûr casser les codes, mais il est toujours bon de savoir ce qui se fait dans un domaine d’activité donné. Les sites web comme Logo of the day, LogoMoose ou Logopond peuvent également vous donner des idées sur les dernières tendances.

Troisième étape: le graphiste gribouille sur une feuille de papier, penché sur son bureau

Cela peut paraître dépassé à un amateur, mais dessiner sur du papier avec un stylo stimule le flux créatif, une liberté qu’aucun autre outil de conception graphique n’est en mesure d’offrir. Dessinez tout ce qui vous vient en tête, ne vous arrêtez pas à la première ébauche et n’écartez aucune idée. L’étape de conception doit en effet rester bien distincte de la phase de sélection. Si vous préférez sauter l’étape du papier, vous pouvez alors dessiner directement sur une tablette graphique. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser une tablette avec laquelle vous pouvez voir directement ce que vous créez, comme si vous dessiniez sur du papier.

Quatrième étape: le graphiste garde le nez collé à l’écran de son ordinateur

Une fois votre ébauche de logo terminée, il vous faut la numériser. Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à vous. S’il s’agit d’un graphisme complexe, scannez-le, recopiez-le avec le stylet graphique et ajustez les symétries et les proportions à l’aide d’un logiciel de projection graphique. Si votre dessin est assez simple, alors reproduisez-le directement dans le logiciel.

Vous ne savez pas quel outil utiliser ? Il existe plusieurs outils de conception graphique, mais Adobe Illustrator est sans doute le meilleur logiciel de création de logos vectoriels. Apprenez à vectoriser un dessin en utilisant Illustrator avec ce tutoriel vidéo :

CorelDRAW est un autre outil un peu plus simple à utiliser qui vous permet d’obtenir des images vectorielles. Il comprend des fonctionnalités qui simplifient et accélèrent le travail, telles que l’application de symétries qui permettent de créer des ensembles de dessins symétriques en un clic, ou encore l’outil « ombre de bloc » qui pare les images et le texte d’ombres vectorielles.

Logiciels de création de logos pour débutants

Nous n’avons pas oublié les débutants en matière de conception sur ordinateur, ni les amateurs souhaitant se familiariser avec la création de logos ! Graphistes chevronnés, la seconde partie de cet article ne sera pour vous qu’une redite.

Une multitude de générateurs de logos est disponible sur le marché, mais le premier avec lequel nous vous conseillons de vous amuser est MarkMaker, qui vous permet de créer gratuitement des logos en ligne. Il vous suffit d’entrer le nom de votre entreprise et de choisir parmi les créations proposées par le logiciel celles qui ressemblent le plus à ce que vous désirez. L’algorithme vous suggérera alors rapidement les résultats les plus cohérents en fonction de vos goûts et conformes à votre secteur d’activité (que vous pouvez aussi choisir).

Nous avons nous-mêmes fait le test avec notre logo, et voilà ce que logiciel nous a proposé :

Parmi les générateurs de logos un peu plus « professionnels », Logaster est simple à utiliser : entrez le nom de l’entreprise, choisissez le type d’activité, et le logiciel vous proposera plusieurs choix de logos. En cliquant sur les logos, vous pouvez également en modifier certains éléments : couleurs, textes, polices de caractères, icônes, ombres, etc.. Lorsque vous avez fait votre choix, vous pouvez le télécharger en petit format ou l’acheter.

Voilà le fruit de nos expérimentations :

Bien entendu, aucun outil ne pourra jamais remplacer le travail d’un vrai graphiste, c’est pourquoi nous vous les recommandons pour vous amuser ou vous faire la main avant de devoir vous retrousser les manches pour utiliser des outils de conception plus professionnels.

Avant de vous quitter, voici deux lectures pour approfondir vos connaissances en matière de conception de logos :

Bon courage de la part de Pixartprinting!

You may also like